Disparition guadeloupéenne: La piste familiale est évoquée dans « un contexte familial compliqué »

Disparue depuis jeudi 17 septembre dernier, il n’y a toujours aucune nouvelle de la jeune Leevydjah Lazard. Les traces de la petite fille âgée de 11 ans s’arrêtent à la sortie de son collège à Montréjeau où elle a récemment fait sa rentrée en 6ème. Une disparition inquiétante qui a depuis renforcée la vigilance des parents de cette petite commune  mais aussi des jeunes élèves qui s’interrogent sur cette mystérieuse disparition.

Le procureur de Saint-Gaudens a ouvert une information judiciaire mardi 22 septembre, soit 5 jours depuis que la jeune guadeloupéenne s’est « volatilisée ». Toutes les pistes sont étudiées et surtout la piste familiale n’est pas écartée, rapporte le quotidien France Bleu.

Selon les sources du média en ligne, la petite « Lili, » comme l’appelle sa grand-mère a disparu peu après sa sortie du collège Bertrand Laralde, dans l’après-midi. Avant, Leevydjah Lazard a téléphoné à sa grand-mère pour l’avertir qu’elle quittait le collège. Avec son autorisation, « Lili » a commencé à marcher dans la rue, le temps de retrouver sa grand-mère. C’était d’ailleurs la première fois qu’elle marchait seule dans les rues de Montréjeau. Seulement, elles ne se sont jamais retrouvées.

Une fois l’alerte donnée, le maire de Gourdan Polignan a signifié à la presse qu’une brigade de cynophile de la gendarmerie était sur place et « le chien a « marqué » à la sortie du collège ». Selon lui, les « gendarment pensent qu’elle est montée dans une voiture. Mais on n’en sait pas plus, il n’y a pas de caméras de surveillance sur la commune ». A ce stade, le maire de cette commune limitrophe de celle où habite l’enfant s’interroge sur une éventuelle piste familiale : « Je pense » cite France Bleu, « Que la maman de cette jeune fille a été entendue, parce que peut-être que c’est elle qui a voulu la récupérer, étant donné que c’est la grand-mère qui en a la garde ».

La grand-mère venait juste d’obtenir la garde de Leevydjah Lazard, « au détriment de la mère de Lili ». L’entourage redoute un enlèvement prémédité, planifié, dans « un contexte familial compliqué » indique le site.

Mais rappelle, Christophe Amunzategy, le procureur de la République de Saint-Gaudens l’enquête est ouverte et toutes les pistes sont minutieusement étudiées.

Contrairement aux rumeurs,  Leevydjah Lazard n’est pas la petite-fille de Christiane Obydol, chanteuse du groupe Zouk machine dans les années 1980. La jeune disparue est la petite fille de son amie « Gigi », a-t-elle précisé sur sa page Facebook.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s