Gisèle Bourquin reçoit un Diplôme d’honneur et une médaille de la Délégation aux Droits des Femmes du Sénat

Pour son implication et son travail en collaboration avec la Délégation aux Droits des Femmes du Sénat, la martiniquaise Gisèle Bourquin a été distinguée à Paris.

Gisèle Bourquin (à droite) au Sénat

Mardi 15 septembre au Sénat la Délégation aux Droits des femmes du Sénat organisait un événement sur le thème de «Femmes dans la résistance et la déportation» avec deux grandes témoins Jacqueline Fleury et Claude du Grandrut.

À l’occasion de ce 75ème anniversaire de la Libération des Camps de Concentration et de la journée Nationale de la Résistance de 2020,  le président du Sénat, Gérard Larcher a introduit  l’évènement initié par la Délégation aux Droits des Femmes du Sénat, qui se tenait en présence de personnalités invitées et de membres de la Délégations, conformément aux mesures sanitaires en vigueur.

Deux témoignages ont retenu l’attention durant cet après-midi riche en témoignages, indique un communiqué de la délégation.  Parmi eux, celui de Jacqueline Fleury résistante et déportée dans le camp de Ravensbrück, Brandenburg, Germany, qui a survécu à la marche de la mort et Claude du Granrut haute fonctionnaire, dont les parents ont été arrêtés en juillet 1944 et déportés le 15 août.

À l’issue de cette manifestation une remise de Médaille a eu lieu. Parmi les heureux récipiendaires, Mme Gisèle Bourquin Présidente de l’association «Femmes au delà des mers » a reçu un Diplôme d’honneur et une médaille pour son implication et son travail en collaboration avec la Délégation.

Audrey Pulvar et Gisèle Bourquin

Gisèle Bourquin est née en Martinique. Fille de militaire,  la jeune antillaise s’installe à Paris en 1956. Elle part ensuite en Nouvelle-Calédonie où elle s’occupe d’une école primaire d’un village minier du Sud de l’Archipel  avant de revenir dans l’Hexagone où elle poursuivra des études à la Sorbonne. Lieu propice où l’étudiante côtoie les oeuvres d’Aimé Césaire, rencontre Léon Gontran-Damas ou l’anthropologue Michel Leiris. Gisèle Bourquin part ensuite en Afrique . Sur le continent noir, elle enseigne le français en République démocratique du Congo, de 1968 à 1970, à l’université de Kisangani.  Enseignante de Français Langue Étrangère, elle se retrouve en Iran durant 6 années.

Gisèle Bourquin – Gérard Guillaume

Femme de plusieurs cultures, Gisèle Bourquin sera présente dans plusieurs organismes internationaux avant de créer sa propre structure en communication.

En 2002, la martiniquaise est chargée de mission auprès du conseiller culturel du Ministère de l’Outre-mer. Elle fonde son association «Femmes au delà des mers » à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme.

Membre de la Commission « Égalité des Genres et des Chances » du Mouvement Européen-France, de Femmes et Finance, de l’Alliance Francophone, du conseil d’administration des Gens de la Caraïbe et marraine des Marianne de la Diversité, elle est aussi Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

«Femmes au delà des mers », est, selon sa présidente :  «Un  réseau d’échanges et de transmission des savoirs des cultures ultramarines, notre association est aussi un pont, entre les personnes d’Outre-mer, de Métropole et d’Europe et entre les générations. Femmes au-delà des mers cherche à donner aux individus et en particulier aux jeunes, des repères culturels pour les aider à se construire et à jouer pleinement leur rôle de citoyen».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy et Délégation des femmes au Sénat/ «Femmes au delà des mers »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s