Luka Sabbat, métis haïtien, mannequin le plus influent, soutient son île, gagne des millions et côtoie les plus grandes stars

« Je décrirais mon style comme une confusion organisée. Je m’habille en accord avec le mood dans lequel je suis » (Luka Sabbat).

Sous ses faux airs de Jimmy Hendrix, Jean-Michel Basquia ou Bob Marley, Luka Sabbat est un prodige de la mode, un influenceur incroyable, qualifié il y a peu de «l’ado le plus cool d’Internet», le jeune métis a tout compris des réseaux sociaux. Ses traits fins, ses choix de tenue très élégants le soir et très cool la journée le propulsent influenceur de mode sur les réseaux sociaux. En un seul clic, chacune de ses publications fait grimper les compteurs d’Instagram, de Twitter ou de Facebook. Luka Sabbat, d’ascendance caribéenne est aussi un jeune homme impliqué dans les luttes contre le racisme, contre les inégalités mais surtout il se définit comme « un jeune créatif» et ça lui plaît.

«Il est jeune, il est métis, il est hétérosexuel mais traîne avec des gens gay ou trans et il est ami avec des créateurs et des rappeurs», note  Patrick Finnegan dans le New York Times.« La jeune génération veut tout connaître de lui : Ce qu’il achète, ce qu’il porte, ce qu’il mange.»  Luka Sabbat fascine et fédère autour de lui, il a créé en 2017, le concept Hot Mess à la Milk Gallery à New York.  Luka Sabbat est mannequin,  directeur artistique, designer, styliste et créateur de contenus sur le Net,, il vient d’avoir vingt ans.

Jessica Romer,  Clark Sabbat et Luka Sabbat

Fils de Jessica Romer, un temps styliste pour Dior et Galliano (qui changera de métier et deviendra chef cuisinière) et de Clark Sabbat, designer féminin de mode pour Paris, Luka a grandi dans un avion entre Paris et New York. Né dans le Lower East Side à New York et élevé à Paris, le jeune homme a passé toutes ses vacances scolaires à New York où réside son père, il alterne avec aisance l’anglais et le français : «Je voyage depuis que je suis bébé, entre New York et Paris. Quand j’habitais à Paris avec ma mère, dans le Marais, j’allais voir mon père à New York chaque vacances. Mon père ne me parlait qu’en anglais, ma mère ne me parlait qu’en français. Je voyageais seul, en « enfant non accompagné » se plaît à raconter le mannequin.

Le dénicheur de mannequins, le directeur de casting  Kevin Amato, le repère dans le quartier de Soho à New York, il a 15 ans. Il signe sans grande conviction à l’agence Request Model Management. Féru de jeux vidéos et de musique hip hop, il ne s’intéresse pas encore à la mode.

Trois ans plus tard, Luka Sabbat fait son premier défilé : Yeezy Season 1, la première collection de Kanye West avec Adidas Originals en 2015. Virgil Abloh appelle Luka Sabbat sans lui dire qu’il était avec Kanye West, qui cherchait des Tops Models pour son défilé. « Je ne m’y attendais pas. J’étais intimidé au départ. Virgil m’a présenté comme un créatif, pas juste comme un jeune lambda ou un mannequin, ce qui était super pour moi », a-t-il indiqué à la chaîne Complex. Le designer l’aurait présenté : « Voici Luka, le prochain jeune créatif. » 

Luka Sabbat a finalement été retenu puis est devenu un des tout premiers mannequins de Yeezy, apparaissant dans ce défilé de 2015 aux côtés de Kylie Jenner. Tout s’enchaîne pour Luka Sabbat qui apparaît dans des campagnes pour Tommy Hilfiger, Hood by Air, American Eagle. En septembre 2018, sa carrière prenait un autre tournant plus people quand a 20 ans, il devient le petit ami de Kourtney Kardashian, 39 ans, star de L’incroyable famille Kardashian.

Longtemps surnommé « l’ado le plus cool d’Internet » ce touche-à-tout et créateur de contenus sur les réseaux sociaux est également acteur dans Grown-ish, le spin-off de Black-ish où Luka Sabbat incarne son propre personnage. La série diffusée sur Freeform est réalisée par l’écrivain, acteur et producteur de télévision américaine, Kenya Barris. Dans la série de 34 épisodes d’ABC, Luka Sabbat donne la réplique à l’actrice Zoey (Yara Shahidi).

Luka Sabbat et Rihanna at Fenty party

Le métier d’influenceur, Luka Sabbat le connaît bien, près de 404 000 abonnés Twitter et plus de 2,3 millions followers Instagram suivent le mannequin. Cet été, la marque de lunettes Roberi & Fraud, basée à Dubaï, a fait appel à Luka Sabbat pour sa dernière campagne. Le label s’est associé à BoohooMan, cette collaboration est la première du genre pour la ligne de vêtements et accessoires pour hommes qui rejoint  le royaume de la mode de luxe.

Campagne  2020 –  Lunettes Roberi & Fraud

En 2019, Luka Sabbat valait net 3 millions de dollars, l’influenceur, entrepreneur créatif gagne environ 1 million de dollars par mois, selon The Woke Journal.

Luka et son petit frère Callum (fils de Clark Sabbat)

Plus qu’un influenceur à succès, Luka Sabbat fait équipe avec son père Clark et les deux hommes s’engagent à aider la République d’Haïti, pays de sa grand-mère paternelle Rosette. Ensemble, ils ont créé une organisation à but non lucratif au nom de sa défunte grand-mère.

Luka Sabbat en Haïti

« Grandir entre 2 cultures m’a appris les inégalités qui existent depuis mon plus jeune âge. Ma grand-mère Rosette a toujours été une source de force et d’amour. Nous avons créé une fondation en son honneur pour participer aux échanges sur le racisme et apporter tous les changements possibles. C’est juste un petit pas qui, j’espère, se transformera en quelque chose de plus grand que moi.» a commenté le jeune entrepreneur créatif.

Drapeau haïtien

Dans son projet le plus récent, Luka Sabbat et son père créateur de mode, Clark Sabbat, se sont associés à Related Garments pour présenter une collection spéciale de vêtements intimes pour hommes et femmes dont les profits iront à Haïti. Le partenariat versera 12% de ses bénéfices à une organisation haïtienne éducative en Haïti.

Luka Sabbat à la Maison Blanche  et Michelle Obama

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Instagram/Twitter/Facebook LS/CPR/Nemo/BACKGRID/Sansho Scott/BFA.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s