Wendie Renard actrice dans «Les Joueuses», un film au coeur du vestiaire de l’équipe féminine lyonnaise

Le documentaire «Les Joueuses»  de Stéphanie Gillard est à l’affiche dans les salles obscures dès ce mercredi 9 septembre.  Quelques jours après leur septième sacre européen, les lyonnaises sont cette fois en promotion pour un film «Les Joueuses».

Wendie Renard et Selma Bacha

Avec le nouveau film de Stéphanie Gillard, «Les Joueuses» c’est l’occasion d’entrer dans l’univers du football au féminin, « Les spectateurs vont voir comment on souffre, la vie d’une footballeuse. Ce n’est pas seulement des matches qu’on prépare, qu’on gagne  où l’on fête des victoires, c’est en fait beaucoup de travail » avoue la joueuse lyonnaise, Selma Bacha, actrice le temps d’un film.

Si les joueuses de l’Olympique Lyonnais consacrent leur vie au Foot, c’est la première fois qu’elles jouent dans un film qui raconte leur quotidien, leur préparation, pendant et avant des compétitions où elles se battent pour ramener des titres.

Jean-Michel Aulas, Président de l’Olympique Lyonnais

Au récent Festival du cinéma d’Angoulême, sur le tapis rouge, elles posaient en star averties  : Wendie Renard, Selma Bacha, Eugénie Le Sommer et leurs co-équipières, toutes actrices dans le documentaire «Les Joueuses»>. Dans la foule des photographes massés autour des joueuses, Julie Gayet, la comédienne a produit le film et Jean-Michel Aulas, le Président du club de Lyon  qui depuis dix ans finance cette équipe de footballeuses professionnelles.

Wendie Renard et Selma Bacha

Au micro des journalistes de la chaîne en continu CNews, Wendie Renard, d’ascendance antillaise, originaire de la commune de Schoelcher en Martinique, se confie: « Cela nous fait mal de ne pas partager des moments en famille. Quand l’été arrive tout le monde est en vacances et on doit repartir. Il fait 30°, tout le monde est à la plage. Il fait chaud, toi tu es en train de courir, de faire des abdos. Avec le prépa, ils ne te lâchent pas( …) A la fin, quand on va chercher des titres, on se dit qu’on ne fait pas tous ces efforts pour rien ». « C’est beau, c’est magnifique, en fait, tous ces moments de partage, ces pleurs, ces joies, ces danses » poursuit la numéro 3, celle qui évolue comme défenseuse droite ou centre à L’Olympique Lyonnais.

Préparation des joueuses de l’Olympique LyonnaisDorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Capture d’écran C’news Actus Dothy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s