Afrique du Sud: Une «publicité raciste» provoque des manifestations et les fermetures des pharmacies Clicks

Le groupe «Clicks», premier laboratoire pharmaceutique d’Afrique du Sud, a provoqué la colère des internautes après avoir fait des commentaires, peu flatteurs sur les cheveux naturels africains. Malgré leurs excuses, des militants de la gauche radicale ne désarment pas. Une centaine de personnes manifestent devant des pharmacies de la chaîne Clicks, qui avait présenté sur leur site web les cheveux des Noirs comme «crépus et ternes», «secs» et «abîmés» et ceux des Blancs décrits comme «normaux».

Les Bérets Rouges (Economic Freedom Fighters)

Les Bérets rouges ont exprimé leur mécontentement face à ce qu’ils considèrent comme une insulte : «Il est inexplicable que cette imagerie puisse être représentée, une image qui renforce le racisme, récit de l’anomalie de la noirceur par opposition à la blancheur en tant que norme ». Habillés de rouge, les combattants pour la liberté économique (EFF) ont forcé plusieurs magasins à fermer, malgré des excuses présentées vendredi par la chaîne pharmaceutique «Clicks». Ce sont 500 magasins répartis dans tout le pays qui seraient concernés.

Publicité Clicks

Devant une pharmacie fermée à Polokwane dans le Nord-Est, le leader des Bérets rouges a déclaré «Nous sommes ici pour dire pacifiquement que le racisme est une violence. Nous voulons la justice pas des excuses» a ajouté Julius Malema. «Qui traite les Noirs de moches?» demandant le licenciement du responsable de la publicité : «Les Blancs nous insultent et présentent des excuses et ils pensent que c’est bon. Il faut que cela cesse» a poursuivi le leader des Bérets rouges.

Julius Malema

Depuis vendredi dernier, des sud-africains sont en colère contre Clicks Pharmacy. « La transgression que Clicks a commise va bien au-delà d’une simple publicité, elle représente plutôt une pierre angulaire du racisme anti-noir, qui se manifeste par le mépris de l’identité noire », dénonce le leader du EFF, les combattants pour la liberté économique.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Facebook Economic Freedom Fighters

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s