Zemmour-Kelly: L’Ensauvagement, c’est à 99,9% des enfants de l’immigration maghrébine et africaine

Le mot ensauvagement  repris par Gérald Darmanin fait couler beaucoup d’encre. Cet été, suite à de nombreux faits divers , le ministre de l’intérieur avec beaucoup de fermeté a qualifié cette envolée de la délinquance par un « Ensauvagement » de la société française.  Si ce mot longtemps utilisé par la Droite  reste mal accepté pour certains,  d’autres tentent de trouver les auteurs, les causes et les solutions de cet ensauvagement qui divise.

Ensauvagement ou incivilités?  Dans Face à l’Info, les mousquetaires de la journaliste Christine Kelly répondent, et c’est le très controversé éditorialiste et écrivain, Eric Zémour qui  se charge d’expliquer ce que traduit ce mot ensauvagement.

Il cite tout d’abord le député-Maire et romancier martiniquais Aimé Césaire qui en 1955 dans  « Discours sur le colonialisme », faisait un réquisitoire cinglant contre l’ordre colonial. L’homme de Lettres affirmait que les guerres coloniales menées dans le monde par l’Europe ont « décivilisé » et « ensauvagé » les pays des droits de l’homme : Moi, je parle de sociétés vidées d’elles-mêmes, de cultures piétinées, d’institutions minées, de terres confisquées, de religions assassinées.

Selon l’éditorialiste, » Eric Zemmour, «  il ne s’agit pas en réalité d’un ensauvagement de la société toute entière car on sait bien qui ensauvage, on sait bien qui agresse, on sait bien qui roule sur la gendarme Mélanie, on sait bien qui tue le chauffeur de Bayonne, on sait bien qui casse tout dans les centres de loisirs, on sait bien qui pourrit les plages de Marseille, on sait bien qui est interdit dans les piscines en Suisse. Ce sont à 99,9 % des enfants de l’immigration maghrébine et africaine.  Une accusation que l‘écrivain tient quand même à nuancer  : « évidemment tous les immigrés ne le font pas mais on sait qui ils sont et on sait également qui sont les victimes. On sait aussi que les assassins de Mélanie s’appellent Youssef ou autre », insiste Eric Zemmour.

Le problème de l’ensauvagement c’est qui ensauvage, qui est coupable et qui est victime? poursuit Eric Zemmour. Les coupables sont « ces jeunes gens qui n’ont pas pu aller au Bled en vacances » lâche l’homme des médias.

Comment stopper cet ensauvagement tout en respectant cet État de droits, interroge Christine Kelly.  Une seule solution est possible, reconnait Eric Zemmour,  et elle est liée à l’immigration, répond l’éditorialiste : « Il faut arrêter l’immigration, il y a 400 000 entrées  par an,  Eric Zemmour fait appel au ministre de l’intérieur pour qu’il  « supprime le droit du sol pour que ces gens ne soient plus français, est ce que Mr Darmanin va supprimer les allocations familiales aux gens qui sont délinquants?  Est-ce que Mr Darmanin va expulser les délinquants étrangers? ». Enfin, Eric Zemmour exhorte le ministre de l’Intérieur à construire des prisons pour aider les juges à incarcérer plus souvent et non plus seulement à les gérer par manque de places.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images capture d’écran

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s