Panthéon: Emmanuel Macron célèbre 150 ans de République, naturalise 5 français, annonce un projet de loi anti-séparatiste

Vendredi 4 septembre 2020, pour commémorer le 150ème anniversaire de la proclamation de la IIIème République, le 4 septembre 1870,  une cérémonie inédite a eu lieu au Panthéon.  Une cérémonie pendant laquelle  le président de la République a annoncé la naturalisation de cinq nouveaux français, venus d’horizons différents et installés depuis de longues années sur le territoire français. L’occasion pour Emmanuel Macron d’expliquer les trois devises de la République française qui est également celle de la République d’Haïti dans l’Archipel Caribéen.

Panthéon, vendredi 4 septembre 2020

Le discours d’Emmanuel Macron, prononcé dans un lieu  où reposent des hommes et des femmes, héros et héroïnes de l’Histoire républicaine française,  s’inscrit également en marge du procès des attentats terroristes, de Montrouge, de l’Hyper Cacher et de Charlie Hebdo. Un procès sous fond de liberté d’expression qui aujourd’hui divise la population française.

Emmanuel Macron, 4/09/2020

Dès lors, le Chef de l’Etat a exhorté les nouveaux français Mathiew, Norah, Patricia, Catherine, et Rana qui viennent du Royaume Uni, d’Algérie, du Cameroun, du Pérou voire du Liban à faire bloc autour de ces trois mots qui figurent par ailleurs, dans l’article 2 de la Constitution française du 4 octobre 1958.

Cérémonie inédite, commémoration de 150 ans de la proclamation de la République

Dans son discours de 15 minutes, Emmanuel Macron a dans l’ordre énoncé les tenants du mot Liberté, y inclus la liberté  de rire, de pleurer, de se moquer ou de blasphémer  : « La République n’est pas donnée, jamais acquise, c’est une conquête, elle est toujours à conquérir. La liberté dans notre République est un bloc. C’est la liberté de participer aux choix de ses dirigeants et donc le droit de vote. Mais qui est indissociable du verdict des urnes à la liberté collective du peuple, c’est la liberté de conscience et en particulier la laïcité. Ce régime unique au monde qui garantit la liberté de croire ou de ne pas croire mais qui n’est pas séparable d’une liberté d’expression allant jusqu’au droit au blasphème. »

Le Président a poursuivi sur les grands moments de conquêtes républicaines : « Etre français c’est être aux côtés des combattants de la liberté, être français c’est reconnaître entre chaque homme et chaque femme une même dignité. Etre français c’est aimer la Justice » . Emmanuel Macron a rappelé des grandes dates qui marquent qui ont fait l’Histoire, teles : Les  abolitions des privilèges et déclarations des Droits de l’Homme et du Citoyen 1789, suffrage universel masculin et abolition de l’esclavage par Schoelcher en 1848, Droit de vote des femmes en 1974, abolition de la peine de mort en 1981. »

« L’égalité des chances » a reconnu le Président, « n’est pas encore effective dans notre République, elle est plus que jamais une priorité de ce quinquennat, nous irons plus loins plus fort dans les jours à venir. L’égalité est un bloc de devoirs et de droits. les lois de la République sont supérieurs aux règles particulières. Il n’y aura jamais d eplace pour ceux au nom d’un Dieu, avec l’aide de puissances étrangères entendent imposer la loi d’un groupe. La République indivisible n’admet aucune aventure séparatiste. Un projet de loi anti-séparatiste sera présenté dès cet automne.

Enfin, « La Fraternité »,  c’est voir en son compatriote, plus qu’un semblable, un des siens, souligne le Président. « Ce système de providence, unique au monde ne tient que par les liens toujours fragiles qui unissent nos concitoyens. Liens du respect, et de la civilité et qu’à tout moment la violence et la haine peuvent briser. C’est pour cela que toutes celles et ceux qui luttent contre la violence, contre le racisme et l’antisémitisme jouent un rôle déterminant. Par symétrie, ceux qui s’en prennent à eux doivent être lourdement condamnés. Force à la Loi jamais à l’arbitraire. »

Ce vendredi 4 septembre 2020, cinq nouveaux français comptent sur le territoire.

Les 5 nouveaux naturalisés, vendredi 4 septembre 2020

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images capture d’écran C’news Actus Dothy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s