Maître Gims devrait 900 000 euros à son ex-manager, l’affaire se règle devant la justice

Ce jeudi 3 septembre 2020, Maître Gims et la chanteuse Vitaa traduisent leur ex-manager devant la justice pour une vaste arnaque. C’est devant le Tribunal correctionnel de Créteil que l’affaire va sans doute être résolue. Le rappeur Maître Gims annonce un détournement de 291 000 euros, fait au profit d’un ancien collaborateur du label Monstre Marin Corporation qu’il a créé en 2013 avec Pascal Nègre.  Un label affilié à la maison de disques Universal Music France.

Maître Gims et Vitaa

L’information reprise et détaillée par Le Parisien, fait état de nombreuses fausses factures depuis 2013. Deux ans plus tard, alors que Maître Gims espérait tourner un clip « Djuna Family » avec ses frères, Universal aurait, en plus des 90 000 euros budgétisés, versé 40 000 euros pour de fausses factures liées au projet. « Des dizaines de factures sont bidons » rapporte Le Parisien.

Maître Gims et Pascal Nègre

Seulement, l’ancien collaborateur se défend. Il estime que Maître Gims lui est redevable de 900 000 euros. Selon lui, le musicien aurait « monté tout le monde » contre lui. L’ex-manager accusé de détournement se dit être une victime dans ce qu’il appelle, une manipulation.

Le procès en correctionnel s’ouvre aujourd’hui.

Maître Gims et sa femme Demdem

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Hype Playground/public/13 or-du-Hiphop

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s