Clarissa Jean-Philippe: « Je veux savoir pourquoi on a tué ma fille », Marie-Louisa, la mère éplorée fera face aux accusés

Marie-Louisa, la maman de Clarissa Jean-Philippe est « angoissée » à l’idée de faire face aux complices des tueries des attentats de janvier 2015.  Mais elle s’est confiée au journal Le Parisien, elle se rendra au procès qui s’est ouvert ce mercredi 2 septembre au nouveau Palais de Justice de Paris. Elle viendra témoigner et évoquer sa fille « une petite fille timide et casanière ».

« Elle était très fière d’être policière municipale. Elle avait toujours voulu faire ce métier et envisageait de passer le concours de la police nationale ».  En 2017, Marie-Louisa était apparue lasse et fatiguée lors des hommages républicains rendus à sa fille en présence la Ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, Bruno le Roux, le Ministre de l’Intérieur, la Maire de Paris Anne Hidalgo, le Maire de la ville de Montrouge.

Deux cancers ont eu raison de sa santé depuis la mort brutale de Clarissa Jean-Philippe. Marie-Louisa qui vit à Sainte-Marie en Martinique, fera le déplacement
jusqu’à Paris avec sans doute pour l’accompagner le frère de Clarissa mais aussi son avocat Maître Charles-Nicolas. « C’est tellement injuste. Je veux savoir pourquoi on a tué ma fille » ne cesse t-elle de répéter depuis ce terrible 8 janvier 2015.

Au Parisien, elle crie sa détresse et son impuissance en citant Amedy Coulibaly, l’un des trois grands absents du procès : « Il a préféré mourir pour ne pas avoir à répondre aux questions. C’est très, très lâche » laisse entendre Marie-Louisa.

Le procès d’Assises qui démarre ce mercredi est prévu pour durer jusqu’au 10 novembre 2020. Si Amedy Coulibaly, le tueur de la policière et de 4 hommes juifs est mort lors de l’assaut à l’hypercacher, son complice Ali Riza Polat, sera dans le box des accusés. Il devra apporter des réponses à la mère de Clarissa Jean-Philippe, jeune femme de 26 ans abattue par Amedy Coulibaly,  lors d’un banale contrôle de circulation dans la ville de Montrouge dans les Hauts de Seine, le matin du 8 janvier 2015.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy  le 8 janvier 2017  à Montrouge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s