Usain Bolt positif au Covid-19 après sa fête d’anniversaire sans gestes barrières, une enquête est ouverte

Suite à une célébration d’anniversaire sans masques pour certains et sans distanciation sociale pour d’autres, le champion du monde Usain Bolt s’était mis en quarantaine volontairement, il a eu raison. Le champion du sprint est contaminé par le nouveau coronavirus et sa fête fait actuellement l’objet d’une enquête.

Usain Bolt s’était préventivement mis en quarantaine pensant être porteur du Covid-19, mais lors d’une conférence de presse virtuelle à la Jamaica House , l’annonce du  ministre jamaïcain de la Santé et du Bien-être a confirmé les inquiétudes du champion olympique de sprint. Le Dr Christopher Tufton a déclaré devant la presse qu’ «Il est maintenant du domaine public que M. Bolt a été testé positif», a indiqué le ministre ce lundi.

«Il a été formellement avisé, selon ce qui m’a été rapporté par les autorités, et dans le respect des protocoles établis lorsqu’il y a un cas positif, peu importe l’individu, que ceci déclenche une démarche de questionnement qui se poursuivrait avec le traçage et le contact de personnes en contact», précisait le ministre de la Santé et du Bien-être.

Après que le sportif record du monde au sprint 100 mètres et 200 mètres et huit fois médaillé d’or aie mentionné sur Twitter, il y a deux jours qu’il s’isolait par précaution, depuis lundi le Ministère de la santé a confirmé qu’Usain Bolt est positif au Covid-19. C’est durant une fête organisée pour ses 34 ans, à laquelle ont participé de nombreuses célébrités que le champion jamaïcain «a sans doute été contaminé». Sur des photos virales qui circulent sur les réseaux sociaux on peut observer que des invités non masqués y participaient et que d’autres  danseurs ne respectaient pas les règles de distanciation sociale.

Une enquête est ouverte par les autorités jamaïcaines.

Pour Andrew Holness, le Premier ministre jamaïcain   : «Ces questions font toutes l’objet d’une enquête approfondie et la police rendra un rapport sur ces interrogations dans un proche avenir». Et  a poursuivi Andrew Holness : «Aucun traitement préférentiel ne serait accordé à qui que ce soit».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Twitter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s