Cannes: Le célèbre portraitiste de Barack Obama, expose au Centre d’Art La Malmaison sur la Croisette

Kehinde Wiley est le peintre Afro-Américain  d’origine nigériane, le plus connu de la planète depuis son célèbre tableau représentant le  44ème président des Etats-Unis. Le mardi 13 février 2018, le couple présidentiel, Michelle et Barack Obama, inaugurait ensemble leur portrait au deuxième étage de la National Portrait Gallery à Washington. Un événement pour les visiteurs qui découvrent le travail coloré de l’artiste Kehinde Wiley, un peintre peu connu jusque là.

Le président Barack Obama est assis sur un fauteuil, au milieu d’un décor verdoyant et fleuri, l’air grave mais dans une tenue décontractée, chemise blanche ouverte, bras croisés, il interroge le visiteur. L’oeuvre est signé de Kehinde Wiley. Barack Obama, seul dirigeant afro-américain, pose parmi les autres présidents, un rituel instauré par le musée dès les années 1960.

Sur son site «Kehinde Wiley Studio Brooklyn», l’artiste se présente : « J’ai commencé par étudier l’art à Los Angeles quand j’étais jeune. Je suis allé à l’école d’art pour la première fois quand j’avais environ 11 ans et je suis allé dans de grands musées du sud de la Californie ».

«J’ai grandi dans le centre-sud de Los Angeles à la fin des années 80 et j’étais dans un environnement de hip-hop où la violence, les comportements antisociaux, les rues en feu faisaient loi. J’ai eu de la chance que ma mère était très attentive à mon égard,  pour mon frère jumeau et aux autres frères et sœurs de la famille ».

«Le week-end, j’allais à des cours d’Art au Conservatoire. Après l’école, nous étions interdits de sorties. Je détestais cela, évidemment, mais finalement c’était une bouée de sauvetage pour nous. À l’école d’Art, j’aimais juste reproduire des objets et toute sorte d’autres choses. À l’époque, il s’agissait de pommes, de fruits et de comprendre les jeux de lumière et d’ombre. Dès ce moment, j’ai peint des corps et beaucoup d’autoportraits. Une grande partie de ce que je fais maintenant est un type d’autoportrait ».

«À l’Art Institute de San Francisco, je me suis vraiment perfectionné sur les aspects techniques de la peinture. Et puis à Yale, il était plus question d’identité, du genre, de la sexualité, de la peinture comme acte politique ou des questions de post-modernité ».

Les sujets des peintures de Wiley portent souvent des baskets, des sweats à capuche et des casquettes de baseball, des équipements associés à la culture hip-hop, et sont placés sur des arrière-plans décoratifs ornés et contrastés. Les figures balayent un éventail de cultures.

En ce mois d’août 2020, Kehinde Wiley est dans le Sud de la France où il montre une trentaine de ses toiles et de vitraux.

L’exposition présentée à La Malmaison est une première pour le peintre dans une institution française. Elle est ouverte au public depuis le vendredi 10 juillet 2020 jusqu’au dimanche 01 novembre 2020. Les horaires : En juillet et août : tous les jours de 10h à 19h  – En septembre : tous les jours de 10h à 18h, en octobre et novembre : Du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Le lieu : Centre d’art La Malmaison La Malmaison, 47 boulevard de la Croisette 06400 Cannes.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Kehinde Wiley Studio Brooklyn New York

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s