Drogue : Le maire d’Apatou sort libre du Tribunal de Créteil «J’ai été totalement manipulé»

Mardi soir, Paul Dolianki est sorti libre du Tribunal de Créteil dans le Val-de-Marne. Son avocat Me Avi Bitton s’est confié à la presse, avec son confrère guyanais Me Patrick Lingibé, il défend le maire d’Apatou, l’élu d’une petite ville de Guyane au coeur de l’info ce week-end.

« J’ai fait confiance en acceptant de prendre une valise pour une amie, ça me servira de leçon » s’est défendu Paul Dolianki au Tribunal de Créteil. Selon Me Avi Bitton, le juge d’instruction a été convaincu par les explication de l’édile et ce dernier est sorti libre, il est mis en examen pour une simple « infraction au code des douanes » et placé sous contrôle judiciaire. Le maire d’Apatou a totalement collaboré avec les enquêteurs, en leur donnant les noms des protagonistes, qui lui avait remis la valise contenant 2,5 kilos de cocaïne presque pure et à qui était destiné cet embarrassant objet.

Samedi dernier, lors d’un contrôle aléatoire, les douaniers ont découvert dans une des valises de Paul Dolianki, des vêtements, des bouteilles de rhum mais également un double fond dans lequel était dissimulée une grosse quantité de stupéfiants. Remis immédiatement aux enquêteurs de l’Office anti-stupéfiants, l’élu guyanais « tombe des nues ». Et révèlera que la valise en question lui a été remise par une certaine Jessica R., conseillère principale dans un collège de Guyane. La valise était ensuite destinée à la soeur de Jessica R., il s’agit d’une autre personne citée comme étant Kassandra.

Ce lundi, Jessica R. s’est présentée au commissariat de Cayenne, elle a été placée en garde à vue. « Elle fait l’objet d’un mandat d’amener du juge d’instruction et sera transférée à Créteil dans les prochains jours ». Selon le quotidien Le Parisien, Jessica R. aurait affirmé qu’un homme lui aurait prêté cette valise. Un individu encore recherché par la police. Kassandra, la destinataire a été interpellée et « était en cours de présentation devant le magistrat instructeur ».

Paul Dolianki, toujours sous le choc a commenté son aventure dans ces termes « Cette affaire montre l’ampleur du trafic de cocaïne en Guyane, surtout, cela montre que les trafiquants sont prêts à tout ».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy/Capture d’écran

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s