Ardiouma Soma, le directeur général du Fespaco, prend sa retraite et passe le relais à Gervais Hien

La passation de pouvoir a eu lieu le lundi 27 juillet dernier, Ardiouma Soma, le directeur général du Festival Panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a présenté son remplaçant, Gervais T. Hien. Après la 26ème édition qui s’est déroulée du samedi 23 février au samedi 2 mars 2019, dont le bilan était « positif malgré les difficultés » notait Ardiouma Soma, lors d’une interview dans le numéro spécial « 50 ans du Fespaco » du journal des burkinabés, le DG du Festival s’en va.  L’homme de culture quitte une institution bien établie sur le continent africain qui s’est installée dans la durée grâce « à la témérité des Burkinabés, des autorités du pays et  des professionnels du cinéma africain ».

Ardiouma Soma, conférence de presse samedi 23 février 2019 (Fespaco) image DAC

« Quelque soit l’environnement, il faut se battre pour tenir le Festival. Nous devons créer les conditions pour montrer les films africains au public africain. C’est ce combat que nous avons hérité de nos aînés et que nous poursuivons » déclarait Ardiouma Soma, interrogé en février 2019 par Joseph Hard. La 26ème édition du Fespaco sous le thème « Mémoire et avenir des cinémas africains », célébrait dans le même temps le cinquantenaire du Festival, créé en 1969 par un groupe de cinéphiles dont François Bassolet, Claude Prieux (Directeur du Centre culturel Franco-Voltaïque) et Alimata Salembéré.

Alimata Salembéré. dimanche 24 février 2019 (Cérémonie de libations) Image DAC

Aujourd’hui, « Le Fespaco qui est entré dans l’imaginaire collectif mondial » est en pleine révolution » comme l’explique le ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango. Si le Burkina Faso présente un riche potentiel en matière de cinéma avec des « acteurs de hautes qualités », il va falloir tout de même « entreprendre courageusement une réforme du Fespaco », affirme l’homme de culture. Il s’agit, selon le ministre de ne plus « attendre chaque deux ans pour organiser un Festival, mais plutôt de développer une industrie du cinéma burkinabé dans les 50 prochaines années ». Pour cela il faudrait ne plus dépendre de l’Etat et dans ce projet, il devient impératif de changer de statut donc se tourner vers le privé pour : concevoir, réaliser, produire, et distribuer au Burkina . S’intéresser au privé mais garder un oeil pour que le cinéma burkinabé continue à « diffuser les valeurs fondamentales de notre société », telles sont les recommandations d’Abdoul Karim Sango, le ministre de la culture du Faso.

 

Abdoul Karim Sango (Journal de tous les burkinabés)

Ce seront là tous les chantiers à venir pour le nouveau Directeur Général Gervais T. Hien qui avant, occupait le poste de chef du département presse et multimédias. Il était aussi conseiller de presse et techniques de la formation et de l’information au sein de l’organisation.

Ardiouma Soma, conférence de presse samedi 23 février 2019 (Fespaco) image DAC

Quant à Ardiouma Soma, il quitte ses fonctions après avoir décerné de nombreux Étalons d’or de Yennenga au cours de sa longue carrière. L’ancien Directeur général n’a pas précisé quelles seront ses prochaines occupations, on sait seulement qu’il part se reposer après un parcours dont il reste fier. « Chaque édition du Festival a été une édition spéciale«  commentait Ardiouma Soma en février 2019, quelques jours avant l’ouverture de la biennale du Fespaco, dont l’invité d’honneur était le Rawnda, « le pays des Mille collines » .  

Au terme d’une semaine de compétition, le film rwandais « The Mercy of jungle » du réalisateur Joël Karekezi a remportait le 2 mars 2019, l’Etalon d’or de Yennenga, le très convoité grand prix du Fespaco.

Des membres du FEPACI et le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré (2017)

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images DAC (C’news Actus Dothy) et Fespaco/Le « Journal de tous les burkinabés »/Beyon Robain Nebie/Joseph Haro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s