3 hommes arrêtés pour le meurtre d’un policier qui arrondissait ses fins de mois comme chauffeur-livreur postal

Un officier de l’État du Mississippi a été abattu vendredi 7 août 2020 alors qu’il travaillait à temps partiel pour le service postal américain. Dans le comté de Jefferson, des agents de MBI (Bureau des enquêtes) ont retrouvé le corps de Troy Morris, assis à l’intérieur d’un fourgon de livraison de services postaux. Il était en panne et attendait de l’aide, il était 4h30 du matin.

Trois hommes ont été arrêtés en lien avec le meurtre de cet agent de la patrouille routière du Mississippi.

Photo Famille Morris

Le lieutenant Troy Morris, 58 ans, occupait un second emploi comme chauffeur-livreur pour l’USPS (United States Postal Service), le service postal gouvernemental des États-Unis, autrefois nommé US Mail. L’officier conduisait un camion postal tôt  ce vendredi matin lorsqu’il a appelé une patrouille routière et le bureau du shérif du comté de Jefferson. Selon la police du comté qui a reçu l’information, Troy Morris les informait  qu’il avait un pneu crevé. «Nous avons dépêché un adjoint qui est arrivé peu de temps après et a découvert que Troy Morris avait été abattu dans son camion», a indiqué James Bailey, le shérif du comté de Jefferson.

Troy Morris travaillait depuis  27 ans  comme patrouilleur dans la police, a précisé le Mississippi Bureau of Investigation.  Un appel à témoin avait été lancé pour retrouver les coupables du meurtre du policier. La somme de 105 000 $ (89 124 d’euros), était offerte pour toute information qui mènerait à l’arrestation et à la condamnation de ou des assaillants.

Samedi, Treyon Washington, 24 ans, Damion Whittley, 25 ans, et Cdarrius Norman, 17 ans, ont été arrêtés et accusés de meurtre en relation avec la mort de Troy Morris.

Treyon Washington a été intercepté dans le comté de Jefferson tandis que Damion Whittley, et Cdarrius Norman ont été placés en détention à la Nouvelle-Orléans. Il n’y avait aucun signe de vol dans le camion, rapporte les enquêteurs. Cdarrius Norman et Damion Whittley attendent leur extradition vers le Mississippi, ont signalé les enquêteurs aux médias.

«Bien que nous soyons satisfaits des progrès de cette enquête toujours en cours, nous savons qu’il reste beaucoup de travail à faire», a estimé, dans un communiqué,  le colonel Randy Ginn de la patrouille routière du Mississippi.

Vendredi 8 août 2020, le coroner du comté d’Adams, James Lee a avoué  que c’était un triste jour : «non seulement pour les forces de l’ordre, mais aussi pour la famille et les amis du lieutenant Morris. Ma plus profonde sympathie et mes prières». Suite à ses condoléances,  dévasté, il a ajouté  : «Je ne peux pas croire que quelqu’un puisse abattre un policier comme ça».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Image BBCNews/Family Morris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s