Sofiane 10 ans « Si je n’avais pas sauté, je serais mort », ses parents seront entendus pour « délaissement »

Pareil miracle arrive rarement. Dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble, pour échapper aux flammes, Sofiane avec un sang froid tient à bout de bras Soleimane âgé de 3 ans et demi et saute d’une hauteur de 15 mètres (selon le quotidien Le Parisien). Ils en sortent presque indemnes. Les deux enfants miraculeusement rescapés d’un incendie au 3ème étage de  leur immeuble sont devenus les héros des réseaux sociaux. Dans Le Parisien, l’aîné raconte comment il a réchappé aux flammes, suite à une chute impressionnante et malgré une épaisse fumée noire qui sortait des fenêtres.

Les parents des enfants seront bientôt entendus  par les enquêteurs de la brigade des mineurs du commissariat de Grenoble. 

Sofiane et Soleimane sont restés en observation pour vérifier les conséquences des fumées qu’ils ont respirées et leur état psychologique après l’accident. Le lendemain, ils sont tous les deux sortis de l’hôpital.

Mardi 21 juillet au soir, les internautes découvraient des images peu ordinaires. Un jeune enfant, encouragé par une foule en bas de chez lui, laissait choir son petit frère du haut d’une tour (environ une quinzaine de mètres) avant de plonger ensuite.
Avec une détermination, Sofiane sauvait à la fois son petit frère et lui-même. Ils sont depuis les nouveaux héros sur les réseaux sociaux, salués par la France entière. Le jeune enfant raconte au Parisien :

« J’étais dans ma chambre, entrain de regarder télé. J’ai vu de la fumée arriver. Je suis allé me réfugier dans la cuisine. Et la fumée a commencé à arriver dans la cuisine ». explique Sofinae. « J’ai alors mis mon frère sur la fenêtre pour qu’il respire de l’air. les gens en bas de l’immeuble me disaient de le jeter. Je l’ai pris par son tee-shirt, et je l’ai lâché. Et ils l’ont rattrapé en bas. les gens m’ont dit ensuite de sauter. Alors j’ai sauté ». Sofiane précise au journaliste du quotidien « Je n’ai pas eu peur au moment de sauter. Alors j’ai sauté ».

Et l’enfant assure que « Si je n’avais pas sauté, avec la fumée, les flammes, je serais mort ». « J’ai fermé les yeux et j’ai sauté ». Sofiane remercie les internautes qui le désignent comme le nouvel héros : « On dit que je suis un héros maintenant. C’est que j’ai sauvé mon frère et que j’ai été courageux. Je voudrais dire merci aux gens qui étaient en bas de l’immeuble. Parce qu’ils m’ont sauvé la vie. Aujourd’hui je vais bien. Je suis content d’être avec papa, maman et toute ma famille ».

Selon Le Parisien, plusieurs sauveteurs adultes en bas de l’immeuble souffrent de « fractures aux bras, aux poignets et aux mains ». Des prélèvements ont été effectués par la police scientifique pour déterminer l’origine de l’incendie, qui , semble t-il « se situerait dans le salon ».  Deux policiers ont été légèrement blessés et quatorze personnes ont été intoxiquées.

Une enquête est ouverte pour « délaissement », les parents des deux enfants seront entendus prochainement au commissariat a signalé le Parquet de Grenoble.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le procureur  de la République Eric Vaillant, signale que « la mère se serait absentée vers 11 heures pour aller faire des courses et le père serait parti à son travail vers 11h30. À priori, la maman devait rentrer avant le départ du mari mais a eu un peu de retard. Les enfants n’étaient donc pas censés rester seuls », 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images capture d’écran vidéo Facebook Oumse-dia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s