Emmanuel Macron: «Il y a encore de la discrimination dans notre pays, l’égalité des chances n’est plus perceptible»

En ce 14 juillet 2020, dont la célébration fut inédit dans sa forme, le Président de la République, Emmanuel Macron a renoué avec la tradition présidentielle en tenant une allocution en direct depuis l’Elysée. Le Chef de l’Etat a, face aux deux journalistes, Léa salamé et Gilles Bouleau, fait son bilan à mi-mandat, en rappelant les nombreuses mesures prises sous le gouvernement d’Edouard Philippe. Après un méa culpa sur « des maladresses » et des « phrases sorties de son contexte », Emmanuel Macron a tenté d’expliquer sa volonté de changer et de réformer la France. Entre temps, les grèves et le confinement Covid-19 ont changé sa feuille de route.

Léa Salamé, Emmanuel Macron, Gilles Bouleau

Interrogé sur ces trois promesses, environnement, Justice et démocratie, ces engagements durant sa campagne présidentielle, le chef de l’Etat a dû répondre à une autre attente, l’égalité des chances pour tous les français, qu’ils soient de souche ou de branche.

Emmanuel Macron

Partant de son parcours scolaire et politique exceptionnel, Emmanuel Macron s’est  adressé à la journaliste Léa Salamé : « Je crois que notre pays à la ressource (de réformer) mais c’est à nous de faire aussi notre part, d’avoir un État bienveillant qui accompagne, qui facilite, qui va plus vite. Mais il faut trouver ce chemin (…) Moi, il n’y a rien de mon histoire familiale qui justifiait que je me retrouve avec vous aujourd’hui, je mesure ce chemin, d’être avec vous ce 14 juillet ».

Léa Salamé (France Inter)

Pour autant, Emmanuel Macron reconnaît que cette égalité des chances « n’est plus perceptible par nos concitoyens ». « Est-ce parce qu’ils sont réfractaires français ou gaulois ? » lance Léa Salamé.« Non je l’ai dit en m’incluant. Nous avons progressivement construit des corporatismes, nous avons oublié cette promesse » répond le chef de l’Etat.

« Aujourd’hui vous trouvez que c’est l’obligation des chances quelque soit votre couleur de peau ? » souligne Léa Salamé. « Après ce que nous avons fait pour l’école (obligation à 3 ans), on doit aller beaucoup plus loin, beaucoup plus fort. Aujourd’hui, vous avez encore de la discrimination dans notre pays. il y en encore pour les diplômes, il y en a pour l’accès à la haute fonction publique, trop »

Gilles Bouleau (TF1-LCI)

« Pour la couleur de peau. il y en a pour la couleur de peau » insiste Gilles Bouleau, journaliste à TF1, qui rappelle que « Le défenseur des droits dit : si vous semblez être Noir ou Arabe, vous avez 20 fois plus de chance en France d’être contrôlés au faciès c’est un fait. » L’occasion pour Emmanuel Macron de revenir sur la question du racisme et des violences policières qui ont ressurgis de manière plus forte depuis les dernières manifestations identitaires aux Etats-Unis et en France. Seulement Emmanuel Macron s’est tenu strictement aux contrôles au faciès en annonçant ses préconisations dans les mois qui viennent sur le sujet  :

« Quand on parle de la défiance de la valeur démocratique dans notre pays et quelque soit votre couleur de peau c’est ça. je veux avec beaucoup plus de force m’attaquer à ça (…) Vous parlez du contrôle au faciès, je l’ai dit au ministre de l’intérieur, cela fait beaucoup trop longtemps qu’on parle de ça. Nous allons tout reprendre et généraliser avant le quinquennat tous les caméras piétons, qui permettent sur ces sujets comme sur celui des modes opératoires, de rétablir la confiance entre la population et la police »  a déclaré le président de la République.

« Donc il y aura des caméras partout » demande Léa Salamé « Oui des caméras qui seront portées par toutes les brigades qui interviennent et qui permettra de retracer la vérité des faits , qui permettra de protéger et de rétablir cette confiance. C’est un élément essentiel de ce patriotisme républicain auquel je crois »

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Capture d’écran C’news Actus Dothy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s