Un film des Frères Louis Lumière revisité par l’intelligence artificielle

« L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat », filmée en 1895,  réalisé par Auguste et Louis Lumière entre 1895 et 1905 et projetée publiquement en janvier 1896, est un plan séquence de 50 secondes qui montre une locomotive à vapeur venir du fond de l’écran sur une longue ligne (comme un travelling) pour s’arrêter à quai en gros plan. D’après la légende, la perspective et le réalisme de la séquence faisait hurler de peur les téléspectateurs à chaque projection.

 

En 1895, les techniques de captation permettaient d’obtenir un taux de défilement de 16 à 18 images par seconde, en noir et blanc et sans son. C’est avec le cinéma en son synchronisé que sera fixée la norme de 24 images par seconde.

En février dernier, Denis Shiryaev, un internaute russe développeur et YouTubeur , a réussi à monter la résolution de l’image en qualité 4K (4096 pixels de large au minimum, appliquer à une vitesse de défilement de 60 images par seconde). Denis Shiryaev a utilisé une méthode très prisé de l’intelligence artificielle, celle des réseaux génératifs antagonistes (GAN). Ces algorithmes qui servent à fabriquer des « deepfakes » (les vidéos et les images trafiquées par intelligence artificielle).

Cette reconstitution est le fruit de deux processus, tout d’abord : « L’un, appelé DAIN, a réussi à générer des images manquantes en partant de celles qui constituent le film. L’algorithme les a intercalées là où il était nécessaire pour lisser le film et limiter les saccades. Le principe consiste à analyser les images qui se trouvent avant et après l’endroit où il compte en placer une artificielle. C’est ainsi que l’on obtient un taux de 60 images à la seconde ».

Ensuite, l’autre outil, Gigapixel, ajoute des pixels. « Il complète l’image pour en gommer le grain typique du celluloïd et augmenter la résolution. Le résultat est un défilement très fluide et à la texture très réaliste. »

Le site Sciences et Avenir précise qu’il ne s’agit pas d’une restauration mais que ce travail a seulement une valeur expérimentale.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images et Source Sciences Avenir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s