Mayotte : Prison ferme pour deux braconniers de tortues marines, une espèce protégée

La Chambre d’appel de Mamoudzou à Mayotte vient de condamner deux hommes à deux ans de prison ferme pour braconnage de tortues marines, qui sont des espèces protégées. Ils devront également verser 1.000 euros de dommages et intérêts.

Les deux individus ont été pris en flagrant délit avec 65 kg de viande de tortue fraîche dans la barge reliant la Petite Terre à la Grande Terre. À Mayotte, les associations environnementales  comme Sea Shepherd ou  « dénombrent 300 tortues braconnées, un chiffre basé sur les restes trouvés sur les plages, mais qui serait inférieur à la réalité » rapporte le magazine Science&Vie.

En première instance en avril 2020, les deux accusés avaient avoué leurs méfaits devant les enquêteurs, mais ils avaient été relaxés pour vice de forme. Les deux braconniers n’avaient pas pu être assistés par un avocat lors de leur garde à vue. Ce jeudi 9 juillet, en fuite, ils ne se sont pas présentés et n’ont pas donné pouvoir de représentation à leur avocat Me Soumetui Andjilani,  présent à l’audience.

Selon l’association Les Naturalistes de Mayotte qui rappellent que les tortues marines sont des espèces protégées, « la peine maximum qui leur est appliquée montre que la justice joue son rôle et corrige l’effet désastreux de la relaxe du premier jugement », a indiqué l’association dans un communiqué.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
ImagesAquaPortail/Source Science&Vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s