Outremer/1er Ministre: Une mission régionale confiée à un non-ultramarin fait débat «Les Outre-mer sans les ultramarins une fois de plus»

«Le rayonnement et l’insertion des Outre-mer dans leur environnement régional constitue un axe majeur de la politique du gouvernement», explique le premier ministre dans un courrier adressé au député du Val d’Oise, Guillaume Vuilletet. Un message que le député  LREM a relayé sur son compte Twitter, il s’est vu confier une mission sur «la place des Outre-mer», «les moyens de les accompagner» après la pandémie de Covid-19 et «les enjeux de connectivité des Outre-mer avec les pays voisins et avec l’Hexagone».

Cette mission a été rendue publique ce jeudi 25 juin, par décret au Journal officiel. L’ancien conseiller régional d’île-de-France, devra d’ici le 15 novembre porter des recommandations sur les moyens juridiques, financiers et opérationnels pour permettre aux Outre-mer de poursuivre leur insertion régionale.

Pareil projet a été débattu au sein de l’Assemblée nationale par le député de l’époque Serge Letchimi, qui le 24 mars 2016, présentait son texte d’initiative pour une coopération régionale élargie. Dans ce projet de loi, voté à l’unanimité, Serge Letchimy expliquait l’importance de développer la coopération des régions ultramarines dans leur zone géographique respective.

Dès lors, il semblerait pertinent que ce soit le député martiniquais qui conduise cette mission, laissent entendre les 48 parlementaires ultramarins, et des personnalités des Outre-mer, sur cette mission régionale confiée par le premier ministre. « À l’heure où le Défenseur des droits affirme le racisme systémique en France ce choix confirme son analyse » estime un politique guadeloupéen ». « une insulte à l’intelligence des originaires d’Outre-mer » ajoute a-t-il. Selon cette même source « Serge Letchimy a fait adopter une proposition de loi sur le sujet et les 2 premiers ambassadeurs ultramarins avaient été désignés », répondent de concert plusieurs membres du Créfom (Le Conseil représentatif des français d’Outre-mer).

«Les Outre-mer sans les ultramarins une fois de plus» a déclaré un député de Guyane.  Selon Le Figaro, le député GDR de Guyane, Gabriel Serville a regretté que la mission n’ait pas été confiée à «l’un des 48 représentants» des territoires ultramarins.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images AN/Linkedin/RTL.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s