Marion Maréchal : Ils nous demandent en plus de «salir la mémoire de nos ancêtres»

Marion Maréchal, petite-fille de Jean-Marie Le Pen s’est fait entendre après les manifestations de colère de militants et d’associations anti-racistes après la mort par asphyxie de l’Afro-Américain George Floyd, il y a quinze jours à Minneapolis. Suspecté de fraude, l’homme menotté et au sol est resté immobilisé, le genou d’un policier coincé sur son cou, pendant 8 minutes et 46 secondes. Demandant à respirer tout ce temps, George Floyd est finalement mort sans doute pour un faux billet de 20 dollars. Sa mort a déclenché dans toute l’Amérique, une série de protestations et d’actes inédits, déboulonnements de statues d’esclavagistes, genou par terre de centaines de militaires ou de policiers en signe de solidarité et d’empathie envers les victimes de violences policières.

     

Des contestations ont résonné jusqu’en Europe et en France cette mort brutale a été comme un ressort pour la famille d’Adama Traoré, un jeune homme, mort lors d’une garde à vue un certain 19 juillet 2016, à Beaumont-sur-Oise. Lancée par sa sœur aînée, une longue procession s’est tenue dans Paris, le mardi 2 juin et dans d’autres villes françaises, Lille, Marseille et Lyon.

Dans le même temps, sont aussi dénoncées les violences policières qui tuent dans les banlieues. Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner dans un discours musclé demande la fin de certaine pratique policière à risque, comme l’est l’utilisation du taser.

 

Dans ce contexte national, Marion Maréchal, ancienne députée du Rassemblement national, s’est exprimée dans une vidéo enregistrée mercredi 10 juin et vue dans les médias ce jeudi. En introduction, la jeune femme assure être « prise dans un rouleau compresseur à travers l’affaire George Floyd d’une part et Adama Traoré, de l’autre ».  Et la présidente de l’ISSEP, qui dit refuser « de mettre un genou par terre » comme le demande le ministre de l’intérieur a indiqué que « tous ces groupes de militants, de BlackLivesMatter et d’indigénistes » cherchent non le respect, mais l’humiliation. Et dans ce contexte, Marion Maréchal accusent le ministre Castaner et le président Emmanuel Macron de « manœuvres politiques » et de tentatives de « subversions des esprits ». Pour conclure dans cette vidéo de 1mn 48 secondes, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen considère qu’elle « n’a pas à s’excuser en tant que blanche et en tant que française (…) pour la mort d’un Afro-Américain aux Etats-Unis et pour la mort d’un délinquant Adama Traoré,  mort accidentellement à la suite d’une interpellation (…) qui n’était pas liée à sa couleur de peau ».

Largement commentés sur les plateaux de télévision, ces propos ont été désapprouvés par Marine Le Pen qui estime que sa nièce, Marion Maréchal qui ne fait plus de politique,  est tombée dans le piège des indigénistes. «Se mettre sur un plan racial, c’est tomber dans un double piège. Celui des indigénistes, des racialistes, alors qu’il faut rester sur un plan républicain. C’est aussi tomber dans le piège de l’américanisation, alors que rien ne se construit, en France, en fonction de communautés», a-t-elle répondu à Benjamin Duhamel, journaliste politique de BFMTV.

     

«Moi je préfère me positionner dans la défense de notre constitution qui refuse toute base de communautarisme» a indiqué la présidente du Rassemblement national.

« On n’a pas à s’excuser de ce que nous sommes. La France est sans doute le pays le moins raciste au monde et personne n’est traitée en fonction de sa couleur de peau »  a poursuivi l’eurodéputé et membre de la direction du RN, Nicolas Bay.

Quant à Sebastien Chenu du RN, il a légèrement nuancé la déclaration de Marion Maréchal en utilisant le mot citoyen au lieu de Blanc, quand cette dernière, indignée, concluait dans sa récente vidéo que des militants  : « nous demandent non seulement de nous mettre à genoux, mais en plus de salir la mémoire de nos ancêtres».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news actus Dothy
Images Capture d’écranSud Ouest/ C’news actus Dothy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s