George Floyd : Donal Trump déclare la loi martiale, 2 autopsies concluent à un homicide par «asphyxie suite à une pression prolongée»

La mort de George Floyd est considérée comme un meurtre à la suite d’autopsies officielles et indépendantes. La famille de George Floyd appelle à reconsidérer le motif d’inculpation de Derek Chauvin, en meurtre au premier degré. Ils attendent également la mise en accusation des trois autres policiers dont l’un pour non-assistance à personne en danger.

Mémorial près de la supérette où a eu lieu la tragédie (Minneapolis)

L’autopsie dont les résultats préliminaires étaient publiés vendredi 29 mai, indiquait que la mort de l’afro-américain était due aux « problèmes cardiaques sous jacents de George Floyd, combinés à la pression policière et aux «substances intoxicantes potentielles dans son corps »

Ce lundi 1er juin 2020, l’autopsie officielle confirme que c’est la pression exercée sur le cou de George Floyd qui lui a été fatale.

Les résultats ont été publiés peu de temps après ceux d’un examen privé effectué par des médecins légistes embauchés par la famille Floyd. Cette autopsie indépendante confirme la thèse du médecin légiste officiel : « La mort de George Floyd est le fait d’une asphyxie par pression prolongée ». Les conclusions ont été annoncées lundi après-midi par l’avocat Ben Crump et le co-conseil Antonio Ramanucci, qui représentent la famille.

Selon l’autopsie indépendante réalisée par le Dr Michael Baden et le Dr Allecia Wilson, George Floyd a été tué par une pression soutenue sur son cou qui a gênée la circulation sanguine vers son cerveau tandis que le poids sur son dos lui a ôté toute sa capacité à respirer.

Le frère de M. Floyd, Terrence, s’agenouille devant un mémorial de fortune près de l’endroit où il est décédé (Photo: EPA)

Plutôt dans la journée de lundi 1er juin, Donald Trump qui a rappelé qu’il est le « président de la loi et de l’ordre », a menacé de déployer l’armée américaine dans les villes pour réprimer une montée des protestations violentes.

Donald Trump dans le jardin de la Maison Blanche (Washington D.C.)

Donald Trump depuis est passé à l’acte et a annoncé que la Loi martiale était en vigueur dans tous les Etats-Unis alors que les manifestations à travers le pays continuent à monter en puissance.

À Dallas, Atlanta, La Californie, Washington, Minnesota, ou Los Angeles, la contestation ne faiblit pas malgré le déploiement de la police nationale à tous les coins de rues, observe une martiniquaise de la Cité des Anges : « Il y a des hélicoptères partout. J’en ai juste en haut de chez moi ».

Le couvre-feu est décrété dans de nombreuses villes américaines de 17 heures à 6 heures du matin.

Dorothée Audibert-Champenois/facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Capture d’écran C’news Actus Dothy/Sacha Carter/Sandrine Poogy Apv Kizomba

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s