Celia Cruz : Reine de la salsa, ambassadrice de la culture cubaine – « Azucar ! » son cri, sa force !

Celia Cruz , durant six décennies, lançait son cri de bataille :  «Azucar!  à chaque spectacle et partout où elle se produisait.

Dans les années 1950, la musique cubaine était devenue populaire dans le monde entier. A la Havane, le cabaret club Tropicana, une boîte de nuit de renommée mondiale, incarnait le spectacle et le glamour. C’est dans ce cabaret que Cruz a mis en valeur son talent. Elle a joué dans des comédies musicales diverses, ce qui lui a permis de lancer sa carrière en tant qu’artiste solo.

Celia Cruz est née «Ursula Hilaria Celia Caridad Cruz Alfonso» de parents ouvriers à La Havane à Cuba. Son père, Simon Cruz, était chauffeur de chemin de fer et sa mère, Catalina Alfonza, s’occupait d’une fratrie de 14 enfants.

Ayant grandi dans le climat musical de Cuba dans les années 1930, Celia Cruz a évoluée en puisant dans différents genres musicaux. Elle a commencé à chanter sur les ondes radiophoniques dans l’émission  populaire  quotidienne de Radio Garcia-Serra. Ses premiers succès commencent en 1950, quand elle devient la chanteuse principale de l’orchestre cubain, Sonora Matancera. Celia Cruz rencontre son mari, le musicien Pedro Knight, qu’elle épouse en 1962.

Lorsque Fidel Castro arrive au pouvoir à Cuba en 1959,  Celia Cruz et son mari, et de nombreux autres musiciens, quittent l’île. Elle séjourne au Mexique, et  fait plusieurs apparitions à la télévision et au cinéma mexicains.  Une période déterminante qui contribuera à la faire connaître à l’International. Elle passera une longue partie de sa vie en exil.

En 1961, le couple déménage à New York,  où ils sont rejoints par d’autres Cubains, des Portoricains, des Dominicains. Ensemble, ils créent le son de renommé mondial connu sous le nom de «Salsa».  Puis, la «reine de la salsa» entame une relation musicale avec le célèbre chef d’orchestre Tito Puente. Ils réaliseront huit albums pour Tico Records. Elle travaille en étroite collaboration avec Fania Records dans  de 1960 à 1970. En 1974, intègre la «Fania All-Stars».

Pendant plus d’un demi-siècle, sa voix puissante et son énergie lui permettront de remporter plus de 100 prix internationaux, plusieurs disques de platine et d’or, trois Grammy, quatre prix  Grammy Latino et une étoile sur le Walk of Fame d’Hollywood. Celia Cruz a durant toute sa carrière  la musique comme une avenue pour discuter du sexisme et du racisme vécus par les Afro-Latinas. Celia Cruz est retournée à Cuba en 1990.

Le 16 juillet 2003, avec son mari, Pedro Knight, à ses côtés, Celia Cruz décède d’un cancer du cerveau à son domicile dans le New Jersey. Elle est enterrée à New York, tenant une poignée de terre cubaine.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news actus Dothy
Images Pinterest

Facebook: Meghan, Harry et des associations anti-raciales obtiennent le retrait des pubs sur les réseaux sociaux durant 30 jours

Dans le monde, la moitié des bénéfices de Facebook, (70 milliards de dollars en 2019) sont principalement réalisés grâce à la publicité. Cette campagne #StopHateForProfit, diligentée par une coalition de groupes de justice civile et raciale comme le NAACP, Color of Change et Anti -Defamation League, vise à touche le portefeuille de tous les réseaux sociaux, notamment celui de Facebook. La Ligue des associations anti-raciales appelle à des changements structurels dans le monde du numérique et  Meghan et Harry saluent et soutiennent cett initiative.

Pendant au moins 30 jours à compter du 1er juillet Coca-Cola, Verizon ou encore Honda vont cesser toutes les publicités numériques sur les plateformes de médias sociaux dans le monde. Cette décision fait partie d’un boycott de Facebook et Instagram organisé par la Ligue anti-diffamation, la NAACP et d’autres organisations appelée la campagne « Stop Hate For Profit »


« J’ai apprécié les conversations que j’ai eues avec le duc et la duchesse, et j’étais très satisfaite qu’ils proposent d’utiliser leur plate-forme pour s’adresser à des sociétés importantes. En participant à la campagne #StopHateForProfit, ils veulent, comme nous, dénoncer la haine en ligne. » a déclaré Rashad Robinson, le dirigeant du NAACP.

«Nous sommes reconnaissants au duc et à la duchesse de Sussex d’avoir reconnu l’importance de la solidarité en ce moment. Votre engagement envers la vérité, la justice et l’égalité est apprécié. » a souligné le chef de l’organisation de défense des droits afro-américains, s’adressant au couple Sussex.

« Alors que nous développons Archewell, l’un des domaines que le duc et la duchesse de Sussex ont souhaité aborder, est le discours de haine en ligne, et nous avons travaillé avec les défenseurs des droits civiques. et des groupes de justice raciale à ce sujet. » a confié à la presse, une source proche du couple royal.

Selon le magazine féminin américain, Harper’s Bazaar, les deux membres de la famille royale soutiennent la campagne « Stop Hate For Profit» qui appelle les entreprises à boycotter les publicités sur Facebook, durant tout le mois de juillet

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
ImagesCoingape

Assa Traoré son message filmé aux BET Awards : « C’est une reconnaissance pour toutes les autres victimes et leurs familles »

Dimanche soir, alors que la France commençait à dépouiller les quelques bulletins glissés dans les urnes qui désigneraient le candidat le mieux placé pour devenir maire pour six ans, une grande soirée de divertissement avait lieu aux Etats-Unis. Au cours de cette soirée où les stars les plus en vue devait soit recevoir ou remettre des BET Awards, Assa Traoré, l’icône de la révolte contre les violences policières et le racisme, a reçu un BET  Global Good Awards pour son activisme en France mais surtout pour sa détermination à combattre le système judiciaire et policier, au nom d’Adama Traoré, son petit frère, mort, un soir de juillet 2016.

Pour ce faire, la franco-malienne a enregistré un court texte de remerciement, sous-titré en anglais qui a été vu des milliers de fois sur son compte Twitter.

Assa Traoré, remercie l’organisation des BET Awards et estime que cet honneur que lui fait l’Amérique en la récompensant pour la lutte qu’elle mène depuis quatre ans. Recevoir ce BET Awards est « une reconnaissance pour toutes les autres victimes et leurs familles qui exigent la vérité et la justice ».

Assa Traoré du Collectif Vérité et Justice pour Adama :

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Twitter capture d’écran C’news Actus Dothy

Les policiers accusés du meurtre de George Floyd comparaissent devant le tribunal de Minneapolis

Derek Chauvin, l’ancien officier de police de Minneapolis accusé d’avoir tué George Floyd par asphyxie fin mai, et les trois autres officiers qui l’accompagnaient lors de cette fatale interpellation, comparaissent ce lundi devant le tribunal de Minneapolis. Pour ces quatre hommes, il s’agit de la deuxième audience préliminaire qui pourrait porter sur le montant de leur caution. Le juge du district du comté de Hennepin, Peter Cahill, préside la Cour.

Derek Chauvin, accusé de meurtre au deuxième degré, apparaîtra en visio-conférence (ITV), tandis que J. Alexander Kueng, Tou Thao et Thomas Lane inculpés de complicité de meurtre au deuxième degré et de complicité d’homicide involontaire coupable au deuxième degré, seront présents dans la salle.

Pour rappel le lundi 25 mai dernier, Intervenant pour une infraction de faux billet de 20 dollars, Derek Chauvin a maintenu le suspect George Floyd au sol, coinçant son genou dans le cou de l’Afro-américain pendant huit minutes et 46 secondes. Alors que le père de famille de 46 ans, non armé et menotté se plaignait : «Je ne peux pas respirer», l’officier Derek Chauvin l’a plaqué jusqu’à ce que mort s’en suive. Thomas Lane et J. Alexander Kueng l’ont tous deux aidé à retenir George Floyd agonisant, tandis que Tou Thao se tenait à proximité éloignant les témoins qui filmaient la scène.

Medaria Arradondo, le chef de la police de Minneapolis a très vite licencié les quatre policiers. Ce qui n’a pas empêché plusieurs grandes villes des Etats-Unis de s’enflammer. Le mouvement Black Lives Matter a réveillé les consciences sur le racisme systémique et les violences policières aux Etats-Unis. « La mort tragique de George Floyd n’était pas due à un manque de formation » a indiqué le chef de la police de Minneapolis, « la formation est là. Derek Chauvin savait ce qu’il faisait », a souligné Medaria Arradondo dans un communiqué.

Derek Chauvin, 44 ans, et Tou Thao, 34 ans, sont incarcérés dans la prison du comté de Hennepin à Minneapolis,Thomas Lane, 37 ans, et Alexander Kueng, 26 ans, ont été libérés sous caution, ils se présentent libres au Tribunal ce lundi 29 juin 2020.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Capture d’écran C’news Actus Dothy

Municipales: De Marie-Galante à Pierrefitte où elle est élue maire-adjointe, Vanina Noël fait l’éloge de la « proximité avec les citoyens »

« Je ne savais pas ce que c’était :  La politique. Je voyais mes parents se rendre aux urnes en période électorale, je savais qu’il fallait voter et qu’il fallait voter PS ».

Dimanche 28 juin 2020, son devoir accompli, Vanina Noël est toujours émue. C’est une femme comblée ce lundi 29 juin, au lendemain d’une élection municipale historique en France. Le taux d’abstention n’a jamais été aussi bas depuis 1947. Avec 55,34%, c’est un record historique.

Mais les jeux sont faits pour la commune de Pierrefitte-sur-Seine, le maire sortant Michel Fourcade a été réélu haut la main avec 51,88% des voix. Et, une des voix qui va désormais compter dans cette mairie, c’est celle de l’antillaise Vanina Noël. Élue sur ses idées progressistes pour les femmes de Pierrefitte-sur-Seine, elle espère bien convaincre et « créer des Conseils de proximité avec les femmes de sa ville, leur donner la parole, leur proposer des formations et organiser des rencontres citoyennes » pour que certaines femmes ne soient pas recluses que dans les quartiers populaires de Pierrefitte-sur-Seine.

Vanina Noêl est une « machine de guerre », si elle s’en amuse, celle qui élève seule ses quatre enfants est déjà prête pour se lancer tous les défis pour les 6 ans à venir : « J’ai observé, j’ai écouté, j’ai appris et je suis là » explique l’élue avec assurance. Cette battante est née du tissu associatif de la ville où elle réside depuis plus d’une vingtaine d’années. On lui doit la fondation de « l’Amicale Locataire Pierrefitte », un espace dédié à la défense et la préservation des droits des 30 306 habitants de la ville. Après un court passage comme conseillère de l’opposition à la mairie en 2014, elle jette l’éponge, contrainte de ne pouvoir s’exprimer en toute objectivité. Mais Vanina Noël, déterminée et femme de projet, est de nouveau approchée pour ces récentes élections qui la propulsent cette fois tout en haut de la liste du maire sortant Michel Fourcade (PS).

Personnel soignant à domicile, partageant ses activités en trinôme, elle est toujours en colère sur la gestion de l’épidémie Covid-19 : « Je peux remercier le Créfom et ses membres à qui j’ai fait appel pour des dons d’équipements. Patrick Karam du Conseil Régional d’île-de-France et d’autres, nous ont apportés du soutien, du matériel » reconnaît-elle. « Le Gouvernement nous néglige, pas de primes, pas d’applaudissements, rien, et pourtant, nous, les aide soignants, nous avons pris beaucoup de risques en faisant tout, ménage, administratif ou soutien moral pour nos patients » ajoute  l’élue Vanina Noël.

Aider et porter assistance aux autres, sont les crédos de la nouvelle élue. Vanina Noël, la « machine de guerre » comme la surnomme ses intimes, rapporte avoir distribué, à cette même période, plus de 1 000 repas à domicile et 10 000 bananes à ses concitoyens de Pierrefitte-sur-Seine, avec l’appui de l’Union des groupements de producteurs de bananes de Guadeloupe et Martinique.

Native de l’île de Marie-Galante (Guadeloupe), elle grandit à Paris quand ses parents et ses frères s’installent dans le 19ème arrondissement. Vanina Noël a 4 ans.

Depuis, elle a poursuivi une longue route qui va la conduire fin juin 2020 au delà des marches de la mairie de Pierrefitte-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis. Vanina Noël est maire-adjointe. En attendant de prendre ses fonctions, elle remercie sa famille et surtout sa mère qui dit-elle, la « regarde » (depuis la Guadeloupe) faire son devoir électoral en bonne citoyenne.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images VN pour C’news Actus Dothy

Michelle Obama remet à Beyoncé le prix humanitaire des BET Awards 2020

«Je veux dédier ce prix à tous mes frères et sœurs qui m’inspirent – marchant et luttant pour le changement.  Nous devons voter comme si notre vie en dépendait, car c’est le cas. » (Beyoncé Carter)

Ce dimanche soir, aux BET Awards 2020, l’artiste lauréate d’un Grammy Award a été récompensée par le Humanitarian BET Award, honorant ses nombreuses initiatives et ses actions philanthropiques.

S’adressant au public par vidéo, l’épouse de Barack Obama présente la star qu’elle suit depuis quelques années : « Depuis qu’elle était petite à Houston, Beyonce Knowles Carter illuminait les scènes et offre au monde son talent, sa générosité d’esprit et partage  son amour pour sa communauté. Vous pouvez vous en rendre compte dans tout ce qu’elle fait, de sa musique qui exprime la douleur noire, à son activisme qui demande justice pour les vies noires. « 

co-fondatrice de la Fondation Obama aux côtés de son mari Barack Obama, l’ex-First Lady participe également à des actions de charité qu’elle a initiées dès son arrivée à la Maison Blanche.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news actus Dothy
Images capture d’écran émission BET

Blue Ivy Carter reçoit son premier BET Awards 2020 pour « Brown Skin Girl »

Dimanche 28 juin, la plus âgée des enfants de Beyoncé et Jay-Z a remporté son premier BET Award aux BET Awards 2020 pour son travail sur « Brown Skin Girl ». La fillette de 8 ans est apparue sur cette chanson, qui figure sur l’album de la bande originale du Roi Lion, The Lion King: The Gift soundtrack. Elle y figurait avec sa mère Beyoncé Knowles Carter, SAINt JHN et Wizkid.

Félicitations à la jeune artiste 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images capture d’écran C’news Actus Dothy

Le martiniquais Daniel Dalin élu sur la liste PS de Mathieu Hanotin aux municipales de Saint-Denis

Daniel Dalin, le président du Crefom, (le Conseil Représentatif des français d’outre-mer) est en passe de devenir le prochain maire-adjoint dans la ville de Saint-Denis.

Après une campagne municipale très active mais entrecoupée d’une crise sanitaire inédite, et en dépit d’une abstention massive, la liste PS du socialiste Mathieu Hanotin a fait basculer la mairie communiste.

Dans cette grande ville de 111 000 habitants, Mathieu Hanotin l’a largement emporté au second tour avec 59,04% des voix, contre 40,95% à Laurent Russier.  Daniel Dalin, originaire des Terres-Sainville, un quartier de Fort-de-France à la Martinique, a fait campagne sur la liste socialiste qui arrive largement en tête ce dimanche 28 juin. Il est connu pour sa ténacité et son combat contre les inégalités et milite pour une reconnaissance des droits de tous les ultramarins qui vivent dans l’Hexagone.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images couverture C’news Actus Dothy

Municipales : Le martiniquais Valentin Narbonnais est élu maire-adjoint à Colombes.

Présent sur la liste de  Patrick Chaimovitch ,  Valentin Narbonnais, le jeune martiniquais récemment agressé dans sa ville de Colombes, vient juste de remporter une grande victoire dans cette élection municipale historique.  En dépit d’un taux record d’abstention,  l’antillais qui réside depuis quelques années dans la ville de Colombes est élu, une première pour Valentin Narbonnais.

Une victoire qui récompense plusieurs années de travail sur le terrain, l’ancien responsable de communication de Benoit Hamon aux dernières présidentielles est ce soir un jeune antillais comblé.

«Nous avons réussi  dans le respect de nos singularités à nous rassembler (citoyens investis dans le milieu associatif, sportif, culturel ; formations politiques de Gauche, écologistes et collectifs citoyens) autour d’un projet innovant et durable que nous avons construit avec les habitants, sur la base de nos valeurs communes afin de tourner la page de la honteuse casse sociale, environnementale et du mépris démocratique à Colombes. » déclarait Valentin Narbonnais durant la campagne municipale.

Né à Paris, originaire de la Martinique, du quartier populaire de Trénelle, Valentin Narbonnais se définit comme « un militant socialiste donc écologiste, féministe et démocrate  ». les valeurs qu’il défend viennent de son ancrage à gauche : « La Gauche et le Parti Socialiste singulièrement portent un idéal essentiel pour l’avenir : l’inlassable combat pour la justice sociale et l’égalité réelle, pour la protection de l’environnement, pour la promotion de l’éducation, de l’accès aux droits, de l’accès aux soins, à la connaissance. C’est la responsabilité de la Gauche sur l’avenir ! »


Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram c’news Actus Dothy
Images couverture C’news Actus Dothy (Sénat)

Victoire d’Anne Hidalgo avec 50% des voix , Audrey Pulvar, sa porte parole savoure sa victoire

Avec un taux record d’abstention les résultats des municipales de 2020 resteront historiques. Malgré cette abstention massive, les électeurs de la maire sortante Anne Hidalgo se sont mobilisés pour la faire réélire. Anne Hidalgo rempile pour un nouveau mandat avec un résultat un  peu moins bien qu’en 2014.

Avec sa porte-parole, Audrey Pulvar, la maire Anne Hidalgo célèbre un nouveau mandat.

Le score global pour la mairie de Paris donne :

Anne Hidalgo à 50,2%
Rachida Dati : 32%
Agnès Buzin 16%

Les résultats de la répartition des sièges à Paris :

Anne Hidalgo UG : 96 à 102 sièges
Rachida Dati Liste LR : 48 à 55 sièges
Agnès Buzyn Liste LREM : 5 à 9 sièges

Au premier tour de l’élection, Anne Hidalgo était sortie largement en tête du scrutin avec 29,33 % des voix, loin devant Rachida Dati (22,7 %) et Agnès Buzyn (17,3 %).

Audrey Pulvar, la porte parole de «Paris en Commun», soutien d’Anne Hidalgo.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
images capture d’écran C’news Actus Dothy