À 5 ans, son rêve se réalise après son arrestation devenue virale sur les réseaux sociaux

Adrian Zamarripa voulait s’offrir un nouveau cadeau en partant en Californie, à la recherche de la Lamborghini de ses rêves. Lundi sur Twitter des agents de police de l’Utah Highway Patrol, l’ont arrêté et partagé son histoire insolite sur Twitter. Il a quand même pu réaliser son rêve d’enfant.

A bientôt 6 ans en juin, Adrian né à Ogden dans l’Utah (Ouest des Etats-Unis) a vécu une drôle d’aventure en début de semaine. En plein confinement dans cet Etat ou des pro-Trump grondent contre le confinement comme dans le Michigan, l’Ohio ou en Caroline du Nord, cette histoire devenue virale, a fait sourire. Elle aurait pu mal tourner comme le commente le chef de brigade : « Le SUV zigzaguait et ne dépassait pas 50 km / h. Rick Morgan, l’un de nos troopers a aider l’enfant à éteindre le moteur en pensant que le conducteur était affaibli ou souffrait peut-être d’un « problème médical ».  En fait, c’était un petit garçon de 5 ans qui « conduisait » gauchement dans la circulation avec le SUV de ses parents » a indiqué l’agent sur le réseau social. Il a été arrêté à quelques kilomètres de chez lui, sur la I-15 en direction sud à Ogden.

L’histoire détaillée par l’enfant est tout aussi étonnante mais reste grave. Le jeune garçon a expliqué au contrôleur de police qu’il s’était fâché avec sa mère après une dispute. Elle venait de lui refuser l’achat d’une voiture de sport qu’il lui réclamait. Lundi, alors que les deux parents étaient au travail, que sa soeur Estrada qui le surveillait s’était assoupie et faisait une sieste. Aux environs de midi, Adrian, avec 3 dollars en poche, s’est décidé d’avoir coûte que coûte sa voiture, s’il partait en Californie chercher la voiture de ses rêves.

Un jour plus tard, mardi, Adrian Zamarripa a finalement réalisé son souhait de rouler en Lamborghini. Par sécurité, il occupait cette fois le siège passager dans ce modèle Huracan noir, une balade rendue possible par Jeremy Neves, le propriétaire d’une Lamborghini Huracan, à Ogden.

Devant la gravité des faits, les enquêteurs envisagent de signaler les faits au bureau du procureur du comté de Weber.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Twitter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s