Betty Lou Williams a vécu avec son jumeau parasite jusqu’à 23 ans

L’histoire de Betty Lou Williams est émouvante et très brève. Pleine de vie et très amoureuse dans la dernière période de sa vie, elle est pourtant morte de chagrin alors que son médecin lui prédisait une très longue vie.

Betty Lou Williams est née Lillie B Williams à Albany, en Géorgie, le 10 janvier 1932. Elle était la plus jeune de douze enfants d’une famille pauvre de cultivateurs. Betty Lou a vu le jour avec un jumeau parasite, composé de deux jambes et d’un bras avec trois doigts et une tête rudimentaire logée dans son abdomen. Selon les notes qui relatent sa courte existence, Betty Lou était une fille en très bonne santé et les médecins qui la soignait étaient persuadés quelle vivrait une vie longue et saine. Mais ces espoirs ont tourné court.

Betty Lou n’avait pas un an quand elle devenue une attraction pour le showman Dick Best, lequel changera son nom de Lillie en Betty, avant de l’exposer à son New York Museum. Rapidement elle devint un phénomène, acquit une certaine célébrité. A deux ans Betty Lou touchait 250 $ par semaine. Adulte, elle a gagné plus de 1 000 $ par semaine. Pour attirer les visiteurs les promoteurs l’a présentait comme ayant la tête de sa «petite sœur» dans son torse. Chez elle parfois, loin des regards et de la scène, Betty Lou habillait sa jumelle avec des vêtements qu’elle faisait sur mesure. Avec ses revenus, la jeune fille a pu combler sa famille. A ses parents, elle offre une ferme de 260 acres (1 000 m2) à 40 000 $. Généreuse elle assura la scolarité de ses onze frères et sœurs qui purent suivre des cours à l’Université.

La beauté et la bonne humeur de Betty lui ont permis de connaître de nombreux soupirants dont l’un devint son fiancé. Mais, rapportent les rédacteurs de l’époque, le futur mari était plus attiré par sa fortune que par son charme. Après une grave crise d’asthme à son domicile de Trenton, dans le New Jersey, Betty Lou est décédée à l’âge de 23 ans. Ces amis ont affirmé qu’elle était morte le cœur brisé.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
ImagesBazarétrange/Pinterest
La source:http://www.thehumanmarvels.com/betty-lou-williams-ripleys-four-legged-wonder/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s