Génie : Autodidacte, Frederick Jones invente la réfrigération des camions et 60 autres brevets

Frederick Jones a créé en 1935, le premier système de réfrigération automatique pour les camions longue distance et les wagons de chemin de fer (un dispositif de refroidissement monté sur le toit). Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’américain aidera l’armée des Etats-Unis à transporter non seulement de la nourriture mais aussi du sang pour sauver de nombreuses vies. Nous ne connaissons que cette technique de conservation des aliments et pourtant, avant la découverte de Frederick Jones, garder des produits périssables étaient presque impossibles. No ancêtres les salaient ou  séchaient, viandes, poissons ou autres denrées, pour les conserver et les consommer le plus longtemps possible, Frédérick Jones, va tout simplifier en inventant la réfrigération mobile. Une révolution pour le commerce alimentaire.

Dans les années 1930, l’invention de Frederick Jones modifiera radicalement les habitudes alimentaires des consommateurs américains. Les gens pouvaient manger des produits frais dans tous les États-Unis en été comme en hiver.

Il y a moins de cent ans, il était presque impossible de livrer des aliments frais sous quelque forme que ce soit. Jusqu’à ce que Frederick Jones invente le camionnage réfrigéré tel que nous le connaissons. Aujourd’hui, les industriels et simples commerçants ne pourraient plus s’en passer. Les camions réfrigérés transportent environ 90% de tous les aliments que nous mangeons. Ce moyen de transport incontournable, on le doit à l’ingéniosité d’un afro-américain qui a servi en France dès la Première Guerre mondiale. 

Frederick McKinley Jones est né à à Covington (Cincinnati) dans l’Ohio, le 17 mai 1893 d’un père blanc et d’une mère noire.

Il est un très jeune enfant quand sa mère l’abandonne. Son père lui, a du mal à l’élever seul et à 7 ans, il envoie son fils vivre chez un prêtre dans le Kentucky. Deux ans plus tard, son père décède. À l’âge de 11 ans, avec une éducation familiale et scolaire insignifiante, l’adolescent s’enfuit, il décide de se débrouiller tout seul. Quand Frederick Jones revient à Cincinnati, il fait des petits travaux ça et là, jusqu’au jour où on lui confie un poste de concierge dans un garage. C’est dans ce contexte q’il révèle une prédisposition pour la mécanique automobile. L’autodidacte conçoit un auto-démarrage moteur à essence. Frederick Jones apprend, s’implique, progresse et devient très rapidement responsable de la boutique qui l’emploie.

Puis le jeune homme déménage une nouvelle fois et vaque à des petits boulots à bord d’un bateau à vapeur et dans un hôtel. Enfin en 1912, il se pose à Hallock dans le Minnesota où il obtient un emploi de mécanicien dans la célèbre ferme du magnat des chemins de fer James J. Hill dans le comté de Kittson. Frederick Jones  commence à construire et à piloter des voitures de course sur des pistes locales et lors de foires du comté. Devenu éducateur, le métis enseigne le Génie mécanique et électrique et devient le grand inventeur du transport réfrigéré.

Frederick Jones développera également une gamme d’appareils liés à la réfrigération, au son et à l’automobile. À la fin des années 1920, il met au point une série d’appareils pour l’industrie cinématographique en développement, en adaptant des projecteurs de films muets pour les utiliser dans le cinéma parlant. l’afro-américain a également créé un appareil pour la billetterie au cinéma qui fournit des billets et remet la monnaie aux clients. l’inventeur a également réalisé une motoneige. Frederick McKinley Jones a également développé une unité de climatisation pour les hôpitaux militaires de campagne et un réfrigérateur pour les cuisines militaires de campagne Frederick Jones a obtenu, plus de 40 brevets dans le domaine de la réfrigération et breveté plus de 60 inventions.

.Malgré son enfance difficile, le mûlatre Frederick McKinley Jones  aura réussi à se faire une place dans une société américaine peu enclin à valoriser, les Afro-Américains cibles d’une violence institutionnelle extrême au début des années 1930.

Frederick Jones est mort à Minneapolis dans le Minnesota*, le 21 février 1961.

*Le Minnesota est un État américain du Midwest situé à la frontière du Canada.

 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesInterafriquenews/Wikipédia/Lisyopakama

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s