Jacques Roumain, l’auteur de «Gouverneurs de la Rosée», l’intellectuel haïtien le plus célèbre du XXe siècle

Jacques Roumain est l’un des intellectuels haïtiens le plus célèbre du XXe siècle. Né Jean-Baptiste Roumain le 4 juin 1907, à Port-au-Prince, il était auteur, poète, romancier, essayiste, activiste politique et diplomate haïtien. De ses différentes périodes d’exil, il a collaboré à de nombreux magazines, écrits plusieurs romans, énormément de poèmes et  fondé le parti communiste haïtien.

Jacques Roumain était l’aîné de onze frères et sœurs. Son père Auguste Roumain était un grand propriétaire terrien, et sa mère Emilie Auguste, fille de Tancrède Auguste, qui fut présidente de la République haïtienne entre 1912 et 1913. L’enfant grandit dans une famille aisée en Haïti.

Le jeune adolescent commence ses études à Saint-Louis de Gonzague, une prestigieuse académie privée, puis ses parents l’envoie en Suisse pour poursuivre sa scolarité. Quatre ans plus tard, il quitte la Suisse pour l’Espagne afin d’étudier l’agronomie et abandonne les cours, il s’intéresse à la corrida, Jacques Roumain écrit le poème «Corrida» à Madrid, nous sommes en mai 1926.

1927, Jacques Roumain à vingt ans, il revient chez lui en Haïti et cofonde deux journaux littéraires, La Trouée et La Revue Indigène. Un an plus tard, il participe à la création du journal Le Petit Impartial. Il attaque alors ouvertement le président de l’époque Louis Borno pour sa collaboration avec les États-Unis qui occupaient Haïti depuis 1915. En avril 1928, Jacques Roumain lance la Ligue de la Jeunesse Patriote Haïtienne.

Avec Georges Petit et Elie Guérin, Jacques Roumain est arrêté en décembre 1928 et condamné à des amendes et à un an de prison, pour violation des lois sur la presse après un procès qui se tiendra le 29 avril 1929. En réponse, des groupes de jeunes haïtiens se révoltent, incitant le gouvernement à libérer Jacques Roumain et ses associés.

En juin 1930, Jacques Roumain est nommé ministre de l’intérieur. En septembre, il quitte le ministère pour soutenir Stenio Vincent, candidat à la présidence. 1932. Le jeune haïtien se rend aux États-Unis, officiellement pour mener des études économiques mais, selon d’autres sources, pour devenir membre du Parti communiste américain. Clandestinement, il revient en Haïti en décembre 1932 mais sera de nouveau arrêté et emprisonné. Reconnu coupable de trahison et de complot, il est en prison pour trois ans. Libéré après sa peine et expulsé d’Haïti Jacques Roumain part un exil à Bruxelles, en Belgique. Entre temps, le parti communiste qu’il a fondé sera interdit en Haïti.

Son exil s’arrête à Paris où il séjournera jusqu’en 1939.

En attendant en 1938, Roumain s’installe en France et collabore avec des magazines de gauche français comme Regards, Commune ou Les Volontaires, ses articles et éditoriaux sont pour l’essentiel, dirigés contre l’élite politique haïtienne. En décembre,  il est une nouvelle fois reconnu coupable mais par un tribunal français. Il est accusé d’avoir comploté contre un chef d’État étranger. Il fui la France et retourne aux USA, en décembre 1939.

En 1941, c’est à la Havane, à Cuba que Jacques Roumain s’installe après un exil de six ans hors d’Haïti. À Port-au-Prince il démarre une carrière universitaire, en 1942, il occupe le poste de diplomate à l’ambassade d’Haïti à Mexico, au Mexique. Mais sa santé décline il revient en Haïti.

Jacques Roumain meurt le 18 août 1944 à Port-au-Prince. l’écrivain n’avait que trente-sept ans.

Gouverneur de la Rosée : Le livre numérique à télécharger

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news actus Dothy
Images DR Source Nathan Rivet/African History

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s