Dorothée scripte, chef-monteur et rédactrice-Web «donner de la Visibilité à notre Diaspora»

Martiniquaise, caribéenne vivant en Île-de-France, je suis Journaliste indépendante au NUJ National Union of Journalists basé à Londres et à Paris.

 Il est toujours intéressant de dire qui l’on est et ce à quoi on aspire en toute humilité …

Après des Etudes de Droit et des Etudes Socio-culturelles à l’Université Paris-Descartes, je me suis très vite dirigée vers l’Audiovisuel pour être scripte. J’ai suivi une formation longue au Conservatoire Libre du Cinéma Français et sept mois à l’INA. Puis une formation à l’Institut de l’Image et du Son (3IIS) à Trappes pour devenir Chef-Monteur pour l’Audiovisuel.
En 2015, suite à une formation intensive de Journalisme Radio mise en place par le CFPJ (Centre de Formation des Journalistes à Paris) pour les professionnels du milieu, je suis Rédactrice-Web indépendante depuis décembre 2015.

Mon objectif est de participer à la Visibilité de la communauté noire et de la diversité dans l’hexagone et en dehors. Je suis souvent nommée pour être membre du Jury à Cannes mais aussi au Festival International Haïtien de Los Angeles. Mon activité essentielle est axée autour de reportages divers entre société, santé, engagement, luttes ou questions politiques. J’aime la proximité, me rapprocher des gens et de leurs vécus et les portraits concrétisent cette envie de découvrir l’autre, ses choix, ses ambitions, ses échecs, ses malheurs et sa résilience.

J’ai beaucoup voyagé en Afrique : Burkina Faso – Etats-Unis : Los Angeles, San Diego, Las Vegas – Caraïbe : Jamaïque, Antigue, Barbade, Sainte-Lucie, Montserrat, la Guadeloupe – Royaume Uni : Londres, Cambridge – Italie : Rome – Allemagne.
Je me définis comme une cinéphile, « éperdument » amoureuse de l’image et des histoires qui vont avec, des films italiens, américains, européens, africains et caribéens. De nombreuses rencontres m’ont fait côtoyer Will Smith à Cannes, Rita Marley en Jamaïque, Antonio Banderas ou Pablo Almodovar au Festival de Cannes. Et j’attends …

Oups, j’ai eu un petit rôle dans la “Rue Cases Nègres” dirigée par la martiniquaise Euzhan Palcy et joué dans Antigone de Sophocle ou dans Othello de Shakespeare. Des pièces de théâtre adaptées par d’illustres professeurs  comme le metteur en scène franco-belge Pierre Debauche, fondateur notamment du Théâtre des Amandiers de Nanterre et du Théâtre du Jour à Agen. Et donné la réplique à Alain Lenglet sociétaire au Conservatoire d’Art Dramatique de Paris.

Et un grand salut à Joby Bernabé, notre plus grand conteur vit à la Martinique ! Une pensée à Aimé Césaire qui, comme un père, m’a tendue la main quand, stagiaire au théâtre, j’en avais besoin.

Dorothée Audibert-Champenois (Dothy), rédactrice web. Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s