« Green Book – Sur les routes du Sud », une histoire d’amitié dans l’Amérique ségrégationniste

« Green Book – Sur les routes du Sud » est une histoire vraie. Le film raconte l’histoire de Tony Lip (Mortensen), un videur italo-américain engagé pour conduire le Dr Don Shirley (Ali), pianiste afro-américain de renommée mondiale en tournée à Manhattan. Mahershala Ali tient le rôle principal dans cette histoire qui se déroule durant la période ségrégationniste aux Etats-Unis. Le comédien oscarisé en 2016 pour son second rôle dans Moonlight crève l’écran dans « Green Book » et dans le même temps, l’acteur encore discret sur les tapis rouges devient, grâce à une série télévisée, l’un des plus demandés aux Etats-Unis. Un retour inespéré et attendu pour un comédien resté bien trop longtemps dans l’ombre du septième Art. 

Dans « Green Book – Sur les routes du Sud », Mahershala Ali (pianiste de renom) et Peter Farrelly doivent s’appuyer sur le «Livre vert des automobilistes noirs» pour les guider vers le peu d’établissements qui étaient alors sans danger pour les Noirs. Confrontés au racisme, au danger, ils sont obligés (avec humour) de mettre de côté leurs différences pour survivre et avancer ensemble dans la vie. Cette aventure entre deux êtres humains est basée sur une véritable amitié qui transcendait la race, la classe et la ligne Mason-Dixon de 1962. Après la guerre d’indépendance, la ligne Mason-Dixon était la ligne de démarcation entre les États abolitionnistes du Nord et les États esclavagistes du Sud,

Pour l’acteur américain , Mahershala Ali, qui a reçu l’Oscar du meilleur second rôle pour son interprétation dans le film primé de Barry Jenkins, Moonlight , c’est son premier grand rôle au cinéma depuis sa victoire en 2016.

«C’était rassurant de pouvoir rentrer à la maison le soir et d’être fatigué pour de bonnes raisons. Pas fatigué ’parce que vous attendez au travail, mais fatigué parce que vous travaillez. C’est un grand sentiment. C’est un endroit que je voulais retrouver depuis très longtemps. Je suis professionnel depuis 2000, et je joue par intérim depuis 1993. J’attendais ce premier rôle depuis 20 ans. Je me sens vraiment chanceux et veinard d’avoir pu y arriver. C’est mon premier rôle de premier plan, et la série Tv, True Detective a été mon véritable départ. C’est beaucoup de prières, de patience et de persévérance.» a déclaré le comédien dans un magazine de cinéma américain.

Les sociétés de production de « Green Book – Sur les routes du Sud »  sont Media et DreamWorks Pictures. Le film est produit par Jeff Skoll (The Help), Jonathan King (Lincoln), John Sloss (Boyhood) et Steve Farneth de Cinetic Media, et aussi par Kwame Parker et Linda Cardellini.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy

Images Capture teaser C’news Actus Dothy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s