Violence homophobe et raciste contre l’acteur « d’Empire », Jussie Smollet

Jussie Smollet, la star de la série « Empire » a été violemment agressé à Chicago par deux hommes blancs. Cette agression a suscité beaucoup d’indignation, des artistes condamnent cet acte qu’il qualifie d’homophobe.

Des sources proches de l’acteur de 36 ans, rapportent qu’il a été brutalement attaqué par deux hommes qui l’ont frappé avant de lui mettre une corde autour du cou. Les deux individus lui ont versé de l’eau de javel. Violemment battu, la star afro-américaine a eu une côte cassée, après s’être fait soigner à l’hôpital du Northwestern Memorial, Jussie Smollet est rentré chez lui le lendemain.

Selon des informateurs proches du héros d’Empire, lundi 28 janvier, tard dans la nuit, Jussie Smollet est arrivé à Chicago. Après plusieurs heures de retard, l’avion qui partait de New York s’est posé au milieu de la nuit. Fatigué et affamé, l’acteur s’est rendu dans le métro aux environs de 2 heures du matin quand il s’est fait surprendre par 2 hommes. Malgré leurs masques de ski, Jussie Smollet, les aurait entendu crier «Aren’t you that f***ot ‘Empire’ n*****? – N’es-tu pas cet Empire de m**** » et « This is MAGA country – C’est le pays de MAGA », avant de s’enfuir.

Brandon Z. Moore, le responsable musical (music manager) de Jussie Smollett a déclaré à la police qu’il était au téléphone avec l’acteur au moment où il a été attaqué à Chicago, et qu’il avait entendu une partie de ce qui s’était passé. Brandon Z. Moore a confirmé aux autorités  qu’il avait clairement entendu le commentaire de MAGA ainsi que les insultes raciales et homophobes.

8 jours auparavant, d’après le site ThatGrapeJuice.Net, le comédien aurait reçu une lettre à Fox Studio (la chaîne qui diffuse le programme d’Empire), avec des mots formant ce message : « You will die black f**- Tu mourras p**** de nègre ».

La star a publié les photos de ses blessures sur le réseau social Facebook, 451 300 like, 11 935 commentaires. Les artistes et anonyme, comme Halle Berry, le soutiennent dans cette épreuve.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesTMZ/Variety/Empire

Appel aux start-ups : Postulez à la 3e LVMH Innovation Award et gagnez votre place à Viva Technologie 2019

À toutes les start-ups  : Il vous reste quelques semaines pour candidater pour le troisième LVMH Innovation Award et avoir la chance de gagner votre place sur le LVMH Lab, lors de Viva Technology les 16, 17 et 18 mai prochains, à Paris. « Show us what you got ! »

Ouvert à toutes les start-ups françaises et internationales, le LVMH Innovation Award fait son grand retour en vue de Viva Technology 2019. Le groupe LVMH y sera une nouvelle fois présent, en qualité de Partenaire Platinum.

En parallèle de ce rendez-vous mondial incontournable dédié à l’innovation, les trente start-ups sélectionnées pour le LVMH Innovation Award auront l’occasion d’exposer leur conception de l’expérience client de demain aux côtés des Maisons du Groupe sur le Luxury Lab LVMH.

Au terme de trois jours de sessions de pitch et de rencontres déterminantes, la plus convaincante d’entre elles rejoindra VeChain (block chain) et Kronos Care (solution post-achat), finalistes 2018, ainsi que Heuritech (deep learning) et Oyst (solution e-commerce), lauréats 2017 et 2018 de ce prix stimulant les idées neuves et le développement des start-ups. À la clé, un accompagnement personnalisé dans son développement par le Groupe pendant un an à Station F.


Si votre start-up a moins de dix ans d’existence, comporte moins de 100 collaborateurs et s’intéresse à la thématique « Crafting the customer experience of tomorrow ».

Rendez-vous sur la plateforme du LVMH Innovation Award pour Postuler : https://challenges.vivatechnology.com/en/challenges/lvmh.
Clôture des inscriptions le 15 février 2019 !
LVMH Innovation Award 2019 – VeChain (2018 edition finalist)

Communiqué de LVMH

Dorothée Audibert-Champenois Images LVMH

« Green Book – Sur les routes du Sud », une histoire d’amitié dans l’Amérique ségrégationniste

« Green Book – Sur les routes du Sud » est une histoire vraie. Le film raconte l’histoire de Tony Lip (Mortensen), un videur italo-américain engagé pour conduire le Dr Don Shirley (Ali), pianiste afro-américain de renommée mondiale en tournée à Manhattan. Mahershala Ali tient le rôle principal dans cette histoire qui se déroule durant la période ségrégationniste aux Etats-Unis. Le comédien oscarisé en 2016 pour son second rôle dans Moonlight crève l’écran dans « Green Book » et dans le même temps, l’acteur encore discret sur les tapis rouges devient, grâce à une série télévisée, l’un des plus demandés aux Etats-Unis. Un retour inespéré et attendu pour un comédien resté bien trop longtemps dans l’ombre du septième Art. 

Dans « Green Book – Sur les routes du Sud », Mahershala Ali (pianiste de renom) et Peter Farrelly doivent s’appuyer sur le «Livre vert des automobilistes noirs» pour les guider vers le peu d’établissements qui étaient alors sans danger pour les Noirs. Confrontés au racisme, au danger, ils sont obligés (avec humour) de mettre de côté leurs différences pour survivre et avancer ensemble dans la vie. Cette aventure entre deux êtres humains est basée sur une véritable amitié qui transcendait la race, la classe et la ligne Mason-Dixon de 1962. Après la guerre d’indépendance, la ligne Mason-Dixon était la ligne de démarcation entre les États abolitionnistes du Nord et les États esclavagistes du Sud,

Pour l’acteur américain , Mahershala Ali, qui a reçu l’Oscar du meilleur second rôle pour son interprétation dans le film primé de Barry Jenkins, Moonlight , c’est son premier grand rôle au cinéma depuis sa victoire en 2016.

«C’était rassurant de pouvoir rentrer à la maison le soir et d’être fatigué pour de bonnes raisons. Pas fatigué ’parce que vous attendez au travail, mais fatigué parce que vous travaillez. C’est un grand sentiment. C’est un endroit que je voulais retrouver depuis très longtemps. Je suis professionnel depuis 2000, et je joue par intérim depuis 1993. J’attendais ce premier rôle depuis 20 ans. Je me sens vraiment chanceux et veinard d’avoir pu y arriver. C’est mon premier rôle de premier plan, et la série Tv, True Detective a été mon véritable départ. C’est beaucoup de prières, de patience et de persévérance.» a déclaré le comédien dans un magazine de cinéma américain.

Les sociétés de production de « Green Book – Sur les routes du Sud »  sont Media et DreamWorks Pictures. Le film est produit par Jeff Skoll (The Help), Jonathan King (Lincoln), John Sloss (Boyhood) et Steve Farneth de Cinetic Media, et aussi par Kwame Parker et Linda Cardellini.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy

Images Capture teaser C’news Actus Dothy

Pourquoi Babette de Rozières tient à honorer Edouard Glissant et Maryse Condé

Au Salon de la Gastronomie des Outre-mer, plus de 130 exposants seront là pour vous surprendre. Pour cette nouvelle édition 2019, les organisateurs de l’événement misent sur l’originalité des produits et sur les nouveautés mis en exergue dans le programme du salon culinaire. Pour lancer ce nouveau Salon, il faudra s’attendre à un discours engagé de Babette de Rozières.

La Cheffe guadeloupéenne souhaite rendre hommage à l’auteur de « Soleil de la conscience » et du « Tout-Monde » Edouard Glissant, décédé en février 2011. Dans le même temps, la fondatrice du Sagasdom voudrait saluer l’écrivaine Maryse Condé, guadeloupéenne auteur de « Moi, Tituba sorcière noire de Salem » et de l’ouvrage «Histoire de la femme cannibale », un titre qui l’interpelle.

Comment expliquer ces choix littéraires ? Babette de Rozières s’explique. Ces deux écrivains afro-caribéens ont des parcours qui lui rappellent sa propre trajectoire. Des antillais exilés un temps vers la métropole mais viscéralement attachés à leur île la Martinique pour Edouard Glissant et la Guadeloupe, terre natale de Maryse Condé. Deux antillais, deux écrivains qui ont les mêmes ressorts et ont connu les mêmes turbulences dans leur vie. « Manger pour ne pas être mangé », Babette de Rozières est comme ces deux résistants, plus qu’une battante, une combattante. Son histoire pourrait inspirer Maryse Condé mais elle a choisi de l’écrire. La Cheffe a connu à l’instar de ses compatriotes, le racisme, puisque que trop noire de peau mais à force de résilience, elle s’est imposée à Paris, dans une profession d’hommes et prône le métissage et l’ouverture à l’autre comme salut.

Même si l’animatrice de Tv et Cheffe en cuisine poursuit une brillante carrière en métropole, elle ne demeure pas moins une force quand il faut dénoncer abus et mépris sur les membres de la communauté noire. Intégrée politiquement et reconnue du Tout-Paris, Babette de Rozières a suivi les moments forts qui ont jalonné la vie de Maryse Condé, de Paris, d’Afrique et aujourd’hui à New York où elle vit.

Une œuvre d’art représentant l’écrivaine-journaliste Maryse Condé sera exposée dans le Salon de la Gastronomie des Outre-mer. Son dernier roman, « Le Fabuleux et Triste Destin d’Ivan et d’Ivana » (2017), s’inspire de l’histoire vraie de la policière martiniquaise, Clarissa Jean-Philippe tuée en janvier 2015.

Engagé très jeune contre le colonialisme, Edouard Glissant, n’a cessé toute sa vie de combattre et de refuser l’injustice et le racisme en donnant des codes pour un nouveau monde. Ce « Tout-Monde » c’est celui de l’autre, qui en dépit de la couleur de sa peau, de ses différences, est un homme comme les autres.

Extrait du Traité du Tout-monde  (1997) : « Là où les systèmes et les idéologies ont défailli, et sans aucunement renoncer au refus et au combat que tu dois mener dans ton lieu particulier, prolongeons au loin l’imaginaire, par un infini éclatement et une répétition à l’infini des thèmes du métissage, du multilinguisme, de la créolisation »

Tous admirent Frantz Fanon, Aimé Césaire, Wole Soyinka, Jacques Roumain, Guy Tirolien, tous espèrent en un nouvel humanisme.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images montage photos C’news Actus Dothy/Amadou Bal/La règle du jeu/L’Humanité

Fespaco – Alimata Salembéré : Avant 1969, « le public africain ne voyait pas les produits de ses fils » à Ouagadougou

Membre fondateur du Fespaco, Ministre de la Culture, Ministre de l’Information de 1987 à 1989, Présidente de AIFA (Association Internationale Francophone des Aînés), Alimata Salembéré était l’invitée d’honneur de la Conférence de presse de la 26ème édition du Fespaco.

Mardi 15 janvier 2019, la fondatrice du Fespaco a fait le bilan de 50 ans de cinéma devant la presse et expliqué l’urgence de structurer les archives du cinéma panafricain, des archives qui, selon Alimata Salembéré, sont un trait d’union entre la mémoire et l’avenir.  Le Fespaco célèbre cette année 50 ans d’existence.

Le Fespaco (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou) a été créé en 1969. A l’époque, il n’y avait que deux salles de cinéma à Ouagadougou, exploitées par des étrangers, précise Alimata Salembéré.  Cinq décennies plus tard, le festival a trouvé ses marques et il est devenu l’un des plus grands rendez-vous culturels d’Afrique. Depuis 1983,  en marge du Fespaco, le Mica (Marché International du cinéma et de la télévisions africains) est devenu un espace de promotion du cinéma africain et attire un grand nombre de professionnels, producteurs, diffuseurs et distributeurs.

Commandeur de la pléiade au titre de la francophonie en Côte d’Ivoire, Chevalier de l’ordre des arts et des lettres françaises, Commandeur des Arts et des Lettres au Burkina Faso, Commandeur de l’ordre national du Burkina, Alimata Salembéré, membre fondateur du Fespaco, totalise de nombreuses distinctions dans sa carrière mais le cinéma reste une de ses premières préoccupations. Elle a également un rôle privilégié dans l’organisation du Fespaco qui a lieu tous les deux ans.

Annoncé comme « Mémoire et Avenir des cinémas africains », la 26 ème édition du Festival aura lieu du 23 février au 2 mars 2019. L’événement, institutionnalisé depuis 1972, se déroule en présence du Ministre de la culture, de représentants du l’Unesco et de personnalités culturelles et artistiques de la diaspora africaine. Plus de 1000 films et documentaires concourent pour l’Étalon d’Or de Yennenga, le prix le plus prestigieux du cinéma panafricain.

Parmi les invités au Fespaco, Christiane Taubira. L’ancienne ministre de la justice française, participera au colloque international, prévu le lundi 25 février. Ce rendez-vous qui a pour thème : Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité, donne l’occasion aux nombreux professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, de discuter sur les rapports entre le continent africain et le reste du monde.

Extrait du discours d’Alimata Salembéré à l’Unesco : 

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images et vidéo C’news Actus Dothy

La Louisiane, son jambalaya, ses épices, sa musique et Sarah Savoy au Salon de la Gastronomie des Outre-mer

Chaque année, le Salon de la Gastronomie des Outre-mer a son invité spécial, l’occasion de valoriser cette région, sa culture, sa musique, ses coutumes et ses habitudes culinaires. Pour la quatrième édition de cet événement, la fondatrice du Salon est partie à la reconquête de la Louisiane, un Etat situé au Sud-Ouest des Etats-Unis.

Pour mieux découvrir la région, Babette de Rozières a fait le voyage au mois d’août dernier. Une opportunité pour la guadeloupéenne de rencontrer des personnalités françaises établies dans différentes paroisses louisianaises. La nouvelle maire de la Nouvelle-Orléans, LaToya Cantrell, s’est longuement entretenue auprès de la fondatrice du Salon de la Gastronomie des Outre-mer et de la Francophonie.

Et à Lafayette, au sud de la Louisiane, Vincent Sciama, le Consul Général de France a définitivement convaincu la Chef en cuisine d’associer ce 31ème Etat américain à la quatrième édition du Sagasdom.

La Louisiane qui doit son nom à un explorateur français sous Louis XIV, a un long passé colonial en lien avec les Antilles, plus particulièrement, la Martinique, la Guadeloupe mais aussi Saint-Domingue et Haïti.

Une histoire riche qui sera racontée au Salon de la Gastronomie des Outre-mer. 30 mètres carrés sont réservés à ce seul stand qui représentera une vraie maison créole, d’inspiration antillaise. Sarah Savoy, une musicienne cajun et son groupe animeront cet espace franco-américain. La restauration et les stands seront à l’image de la Louisiane. Sarah qui est aussi une excellente cuisinière cumule tous les talents pour une vision très proche de la vie louisianaise. De parents musiciens, elle commence jeune à jouer de la musique quand son père lui fabrique son premier accordéon.

Les antillais découvriront des habitudes communes entre la Louisiane et leurs îles de Martinique ou de Guadeloupe. Les épices utilisées pour les sauces dans des recettes créoles sont  celles des dombrés accompagnés d’haricots rouges comme les martiniquais ou des dombrés de crevettes, cuisinés par les guadeloupéens. Le colombo, le curry d’agneau, les gombos, les gambas, les marinades de cajun utilisent d’autres ingrédients communs. Mais c’est sans doute le jambalaya, une recette traditionnelle de la Louisiane (aux crevettes, au poulet ou aux saucisses) qui étonnera de nombreux gourmands.

Epicées à souhait, toutes ces recettes seront en accord avec le thème des Épices de cette édition 2019.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images

Avec Thomas Levet, la Caisse d’Epargne est la première banque partenaire du Salon de la Gastronomie des Outre-mer

La Caisse d’Epargne d’Île-de-France (CEIDF) qui vient de commémorer son bicentenaire, salue aujourd’hui l’investissement et la créativité de la Chef Babette de Rozières fondatrice du Salon de la Gastronomie.

Pour sa quatrième édition, le salon de la Gastronomie des Outre-mer aura un partenaire hors pair. Thomas Levet, le directeur communication et vie coopérative de la CEIDF sera présent à l’inauguration du Salon, le vendredi 1er février 2019. Il emmène avec lui une des plus grandes banques françaises, La Caisse d’Epargne d’Ile-de-France.

« Il y a deux siècles que des originaux, des personnalités hors du commun ont créé la notion d’épargne et de prévoyance, une idée qui depuis a fait le tour du Monde » commente Thomas Levet devant la presse qui l’interroge.
Son objectif : « Soutenir tous les jours les opérations des jeunes, des particuliers ou de chefs d’Entreprise par des actions concrètes » et non pas en faisant des déclarations stériles. L’homme, est alerte et plein d’entrain, il communique bien. Il le répète à qui veut l’entendre, que l’engagement de La Caisse d’Epargne est clair : « Aider les initiatives des associations comme celles des particuliers mais surtout conduire des projets viables. »

Fort de ce constat, Thomas Levet ne s’est pas fait prier en découvrant l’immense succès du Salon de la Gastronomie des Outre-mer. Partie d’un projet dont personne n’y croyait, la guadeloupéenne Babette de Rozières, connue pour son franc parler et son talent de Chef cuisinière, a persévéré en ouvrant son premier Salon en banlieue parisienne. Depuis 2018, avec une équipe plus grande et des idées novatrices, le Salon de la Gastronomie des Outre-mer et de la Francophonie, s’est implanté au Parc des expositions de la Porte de Versailles. Plus d’exposants, un nombre de visiteurs qui a quadruplé, le Salon est désormais une des vitrines culinaires du Tout-Paris.

Dans un entretien accordé à RTF France TV, le directeur de communication de la Caisse d’Epargne, Thomas Levet explique comment la CEIDF participe au développement de la Cité.  En nommant le projet du Grand Paris,  la Caisse d’Epargne, selon Thomas Levet, serait partenaire à hauteur de 3 milliards d’Euros. Grâce au mécénat de la CEIDF, La Comédie Française propose des places gratuites (du petit bureau) à des jeunes de moins de 28 ans. La Banque qui compte 455 agences et 29 centres d’affaires, soutient de nombreux projets.

Le 21 mars 2018, la CEIDF fêtait son bicentenaire (1818-2018), au Palais de Chaillot sous le haut patronage du président de la République. Deux cents ans d’existence et un engagement qui ne faiblit pas : « On finance, on soutient on aide des gens à acheter leur logement, monter leur entreprise. C’est ainsi que la Caisse d’Epargne s’engage au quotidien » a déclaré Thomas Levet, membre du comité exécutif, pôle présidence de la Caisse d’Epargne d’Île-de-France et directeur de la communication.

« La création de la Caisse d’Epargne, en 1818, va complètement dans le sens de l’intérêt général, car son ambition était d’encourager l’épargne populaire et de stimuler l’économie locale » ont ajouté Daniel de Beaurepaire et Didier Patault, les présidents du COS et du directoire de la Caisse d’Epargne au micro de RTF FranceTV.

La Caisse d’Epargne d’Île-de-France, un nouveau partenaire financier pour le Sagasdom ,créé en 2015 par Babette de Rozières, animatrice TV et Chef gastronomique à Paris.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images AlloCiné/C’news Actus Dothy (Babette de Rozières)

Mode – Contacts : Le réseautage d’affaires d’ABC Connect

ABC Connect est un rendez-vous mensuel de réseautage du club d’affaires AFFORD (African Foundation for Development).

Ce Jeudi 24 janvier ABC Connect sera une table ronde axée sur le secteur de la mode en Afrique et sur d’autres marchés. Des experts de l’industrie, des designers de renom et des investisseurs qui ont les fonds nécessaires, donneront les éclairages nécessaires aux entrepreneurs de la mode qui mise sur le continent africain. L’occasion pour les membres et amis du groupe de réseauter et d’obtenir des informations d’experts dans divers domaines.

Témoignages d’experts de l’industrie
Expérience de designers à succès
Accès aux opportunités de financement
Réseautage avec des initiés de la mode

Parmi les intervenants seront présents Jacqueline Shaw, directrice du Guide de la mode en Afrique, Daphne Kasambala de Sapellé, la directrice générale de Yemisi Mokuolu, PDG de Hatch Africa, et Aji Ayorinde de MIA London.

Le réseautage d’affaires est basé sur le principe des réseaux qui permettent d’échanger ou de faire des dons entre des personnes qui s’installent ou qui sont en reconversion das un nouveau métier. Une technique qui prend essor dans les pays anglo-saxons. C’est aussi une possibilité de tester les marchés avec l’appui d’initiés et de discuter sur les potentiels d’un jeune investisseur. Tous les domaines sont concernés.

Date et horaire
Mardi 24 janvier 2019
18:00 – 21:00 GMT

Rich Mix
35-47 Bethnal Green Road
London
E1 6LA
United Kingdom

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook C’news Actus Dothy/Antillesboxmail-Images ABC Connect

Sagasdom 2019 : LES EXPOSANTS au Salon de la Gastronomie des Outre-mer 2019

La réputation du Salon fondé par Babette de Rozières n’est plus à démontrer et le nombre des exposants inscrits pour cette quatrième édition, est en nette augmentation. A ce jour plus de 130 personnes sont inscrites pour exposer leurs produits au Parc des Exposition à la Porte de Versailles. Sur une surface  de plus de 5 200 mètres carrés de surface plus de 60 000 visiteurs sont attendus. Du 1er au 3 février,  le Jazz de la Nouvelle-Orléans rythmeront les trois jours de fêtes pour les gastronomes, les fins gourmets et les passionnés de cuisine.

La décoration du Salon au Hall 5.1, s’inspire des ÉPICES, le thème choisit cette année. Curcuma, poivre de kampot, Fêve Tonka, Pimens Habanero, Cajun, Diamant de sel, Zeste de Yuzu, Céleri, Colombo, Curry, Sauge, Romarin, Bois-d’Inde (ou piment de Jamaïque), Clous de giroffle, Piment Oiseaux, Gingembre, tant d’épices à voir, à goûter et à découvrir dans les corbeilles des exposants du Salon de la Gastronomie des Outre-mer 2019.

Parmi les exposants, des RESTAURANTS de divers pays vous feront apprécier les cuisines du monde francophone. VOUS AUREZ ENVIE DE GOÛTER À DES PLATS ANTILLAIS, RÉUNIONNAIS, TAHITIEN, MÉTROPOLITAINS MAIS AUSSI AFRICAINS.

UN BAR À HUÎTRES FRAÎCHES sera proposé aux inconditionnels des produits de la mer.
L’HUILE D’OLIVE est de plus en utilisée dans les recettes culinaires, vous pourrez en acheter
UN STAND DE FROMAGES ET DE SAUCISSONS sera présenté par un grand producteur qui vient directement d’ITALIE.
LA CONFRÉRIE DU BRIE DE MEAUX ET LEUR FROMAGE DU TERROIR vous démontreront leur savoir faire selon des recettes traditionnelles presque deux fois millénaire.
L’INDE, le pays des épices aura son traiteur au Salon
DES VENDEURS martiniquais, guadeloupéens, guyanais, réunionnais, tahitiens ou calédonien auront dans leur stand des produits qui vous rappelleront vos îles ou vos régions.
L’AFRIQUE et ses plats épicés ne manqueront pas de vous donner des saveurs en bouche.

Cette année, parmi les nouveautés, un défilé retiendra l’attention des fashionistas. AYDEN, jeune créatrice saura vous persuader de la beauté de ses vêtements, spécialement créés pour sublimer les hommes comme les femmes. La styliste antillaise et sa marque GLAM ETHNIK vous feront découvrir des tissus africains de différentes régions du continent noir. Les people qui plébiscitent Glam Ethnik sont entre autres : Tanya St Val, Tina Ly, Lynnsha, Kreen, Noémie Lenoir, Claudia Tagbo, la Compagnie Créole ou Jacob Desvarieux et également des personnalités sportives comme Muriel Hurtis, Laura Flessel, Malia Metella, Estelle Mossely ou Emelyne Ndongue

COMMENT DRESSER SA TABLE ? Comment DISPOSER ses couverts, son argenterie et ses serviettes ? Des questions que répondront  CLAUDINE AMBROSIO-SEYMOUR,  à la table d’Isaure.

MARCOS MARIN, L’artiste de la famille royale de Monaco dévoilera sa nouvelle œuvre consacrée à l’écrivaine guadeloupéenne, Maryse Condé.

DES PEINTURES, des fresques francophones seront au milieu des visiteurs.

L’invitée spéciale du Salon 2019 est la LOUISIANE, nous vous réservons le charme de cette contrée américaine si loin mais si proche des us et coutumes des Antilles.

LE SALON DE LA GASTRONOMIE DES OUTRE-MER ET DE LA FRANCOPHONIE ouvre ses portes le vendredi 1er février jusqu’au dimanche 3 février 2019.

 

Vous êtes nouveaux exposants ou vous envisagez de l’être pour cette édition, contactez rapidement :
Marina Marâ Marville, Directrice Commerciale :  exposant@sagasdom.com Contact : +33 (0)9 86 14 48 42 / +33(0)7 68 89 25 20

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actu Dothy
Images C’news Actus Dothy/Louisianbeat

LES ANIMATIONS MUSICALES au Salon de la Gastronomie des Outre-mer 2019

Du 1er au 3 février 2019, la quatrième édition du Salon de la Gastronomie des Outre-mer et de la Francophonie sera plus que gourmande mais attractive.

La direction du Sagasdom et son service Événementiel vous proposera des animations (danses, chants, musique et débats) en lien avec le monde culinaire. Vous découvrirez d’autres activités, toutes nouvelles comme l’Atelier des Marmailles où nos petits pourront jouer aux Chef cuisiniers pendant que leurs parents visitent les stands. Pour les inconditionnels de musique, voici les temps forts  du Salon de la Gastronomie des Outre-mer et de la Francophonie.

« D’lys des Iles » créé par la présidente CÉLINE PATOLE, prend ses racines à Sainte-Marie à la Martinique. Un lieu de tradition et de mémoire pour tous les habitants de l’île. Depuis la création du Salon de la Gastronomie des Outre-mer, le public s’emballe à chaque apparition du groupe de danses et chants traditionnels. Cette année, le Ballet folklorique de Céline Patole s’ouvrira sur de beaux tableaux en référence à la Louisiane, l’invitée spéciale du Salon.

Comme chaque année, DANIEL MISAINE et son groupe Ballaté, nous plongeront au cœur de la musique traditionnelle des Antilles. Il sera accompagné des musiciens suivants : Daniel Nugent ( Guitare/chant) – Bernabé Lérandy ( Batterie/ Chant) – Jean-Pierre Misaine ( Basse).

Mathilde Albon Jacobson connue sous le nom de M.A.J est la voix de la biguine des Antilles. Auteure, compositrice et chanteuse, dès ses 17 ans M.A.J. a commencé a chanter sur scène avec son père le célèbre leader du groupe Milflé, Emmanuel Albon. La chanteuse guadeloupéenne sera au Salon sas doute interprétera-t-elle : « On ti biguine pou tou lé maléré », l’une des plus belles chansons de M.A.J.

CIRQU’ENVIE c’est un groupe d’artistes de GUILHERAND GRANGES en région Auvergne-Rhône-Alpes, spécialisé dans l’animation et les spectacles événementiels.

Pour sa première participation au Salon, SYLVINA CEDIA, la chanteuse guyanaise se dit heureuse d’y être : « Babette de Rozières tient le cap malgré les difficultés, en plus elle nous offre des opportunités de représenter nos régions ».

L’Océan Indien arrive au Salon avec le ballet MADRAS CONTEMPORAIN. Le but de cette association installé en Seine-Saint-Denis : Promouvoir la culture réunionnaise par le biais de la musique traditionnelle le maloya et le séga. Une ambiance attendue par les fans de musique folklorique.

KOUPÉ KARÉ TWOUBADOU, c’est la musique kompa haïtienne. Ils débarquent pour danser sur leurs titres : «Haïti, Haïti», «Nou pa pè, nou pa p janm pè», «Nou kapab», « Allez les Grenadières », «Go Nerilia». Leurs instruments de musique : Tambour, caisse, graj et tòl.

Dans cette ambiance de musique et de fête de nombreux concours, débats, ateliers et rencontres vous attendent, à vous de les noter pour le prochain SALON DE LA GASTRONOMIE DES OUTRE-MER ET DE LA FRANCOPHONIE.

Retenez les dates : Vendredi 1er – Samedi 2 – Dimanche 3 février 2019 au Parc des exposition de la Porte de Versailles 75 015 Paris.  Métro – Tram ou Bus : Porte de Versailles . Hall 5.1  – Contact www sagasdom.com

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy