Meghan Markle est « odieuse et trop capricieuse », ses collaborateurs démissionnent

Meghan Markle serait une duchesse trop exigeante, une « féministe » qui bouleverse trop les codes de la monarchie, et cela ne plait pas à tous. Ses collaborateurs proches sont à bout, épuisés et la quittent.

Les tensions se multiplient entre les pensionnaires de Buckingham et de Kensington. Depuis l’arrivée de Meghan Markle au sein de la famille royale britannique, les deux frères William et Harry si complices autrefois, sont distants, rapportent les médias people d’Outre-Manche. Leurs épouses respectives, Meghan et Kate ne se querellent pas vraiment, elles ne sont tout simplement pas très proches, commente un magazine britannique.

Des révélations divulguées quotidiennement dans la presse, révèlent le caractère odieux et capricieux de la duchesse de Sussex qui attend son premier enfant. Après la soudaine démission de sa proche collaboratrice, la française Melissa Touabti, aujourd’hui, la future maman est face à un nouveau coup dur. Une nouvelle collaboratrice est en passe de quitter ses fonctions auprès de la duchesse. C’était, souligne la presse, une ex-collaboratrice chevronnée, redoutable auprès de la reine.

Selon le Sunday Times et The Mirror, Samantha Cohen, âgée de 50 ans, devrait quitter ses fonctions au sein du palais de Kensington au printemps prochain.
La source du Sunday Times a également révélé la routine matinale de la duchesse qui se lève à 4h30 tous les matins pour sa séance de yoga. Samantha Cohen pense que les nouveaux collaborateurs devraient être adaptables et patients.

Le caractère difficile de Meghan Markle fait jaser et les sources révèlent le quotidien du duc et de la duchesse de Sussex. Dans les coulisses, le  prince Harry aurait comme mission de trouver la taupe qui distille les secrets, depuis le Palais Royal.

L’image de la Duchesse de Sussex souffre de toutes ses frasques révélées au grand jour. Mais les journalistes britanniques sont bien renseignées et parlent de  sources « très bien placées » qui dénoncent certains  souhaits  extravagants ou « irréalisables » de Meghan Markle.

Avant la cérémonie de mariage, le samedi 19 mai 2018, l’épouse du Duc Harry aurait formulé l’ordre de pulvériser dans toute la chapelle Saint-Georges des brumisateurs de parfum avant l’arrivée des invités. Elle ne supportait pas l’odeur de renfermé de la chapelle bâtie au XVème siècle à Windsor. La future duchesse aurait essuyé un refus de la reine. L’informateur rapporte, que Buckingham s’est indigné en expliquant poliment au bureau de Meghan Markle, que c’était la chapelle de la reine, et , que c’était tout simplement inconvenant. « La chapelle Saint-Georges est un lieu de recueillement de Sa Majesté comme elle le fut pour ses prédécesseurs pendant 5 siècles », a fait observer la reine Elizabeth II.

Dans le même temps, l’ancienne actrice espérait porter un diadème réservé à la princesse Eugénie ( petite-fille de la reine), nouveau refus.

Des anecdotes qui risquent de pâlir l’image romantique du couple qui emménage à Frogmore Cottage pour sans doute s’éloigner un peu plus du protocole royal. Meghan Markle et le prince Harry s’installeront dans un chalet situé à proximité de Windsor pour attendre l’arrivée de leur prochain bébé et l’élever (si possible) selon leur convenance.

Pour le Times Meghan Markle est classée N° 7 parmi les personnalités de l’année 2018.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy


Images C’news Actus Dothy/captures d’écran/Mega Agency

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s