La Nouvelle-Orléans fête en 2018 son tricentenaire

Ville pluriculturelle et d’inspiration coloniale, la Nouvelle-Orléans, fondée par le français Jean Baptiste Le Moyne de Bienville en 1718, va fêter son tricentenaire cette année 2018.

La Louisiane étant l’invitée d’honneur du Sagasdom 2019 , c’est une occasion pour ses abonnés, amis, visiteurs et commerçants, de revisiter la ville qui est considérée comme le berceau du Jazz.

Aujourd’hui, Je vous propose de revoir ou redécouvrir l’architecture coloniale de  l’un des joyaux des États-Unis (selon le guide du Routard) célèbre pour ses balcons en fer forgé dans le Vieux Carré (le French Quarter).

Le quartier le plus connu et le plus touristique de la Nouvelle-Orléans, c’est le French Quarter (Le Quartier Français – 1718/1850 ). Situé sur les rives du Mississippi River, le French Quarter, est le cœur historique de la Nouvelle-Orléans, plus connu sous le nom de « Vieux Carré ».

Outre les balcons en fer forgé de style colonial, on peut noter des petites cours privées agrémentées de fontaines, de jardins et de patios dans la pure tradition espagnole et française réinventée par les américains après le  célèbre incendie du 8 décembre 1794 qui  détruisit la quasi-totalité du sud-ouest de la ville.  Avec l’incendie du 21 mars 1788, où 851 immeubles furent détruits ainsi que la quasi totalité du  centre historique,  ces deux événements ont malheureusement laisser peu de traces des habitations en bois de style français.

En 1519, les Espagnols furent les premiers à localiser le territoire de la Louisiane qu’ils explorèrent ensuite en 1528. Cependant,  c’est le français, Robert Cavelier, Sieur de la Salle, qui explora la région, lui donna le nom de Louisiane en hommage à Louis XIV et la déclara territoire français en 1682.

En 1722,  le démarrage de la construction du Vieux Quartier  commence avec quatre ingénieurs français dont : Louis-Pierre Le Blond de La Tour, ingénieur en chef, Adrien de Pauger, ingénieur et Pinel de Boispinel et Charles Franquet de Chaville, les ingénieurs en second.

Dès le milieu du XVIIIème siècle, dans l’architecture du Vieux Carré on retrouve, une typologie des maisons de maître et des habitations coloniales à la française comme à l’époque : en Guyane,  dans les Caraïbes françaises (en Guadeloupe, en Martinique), à Saint-Domingue ou dans la partie Est de Cuba. 

(Ci-dessous une habitation en Martinique, de style colonial)

La maison de maître comprenait un ensemble de chambres qui s’ouvraient totalement ou partiellement en périphérie d’une cour ouverte. Les immeubles étaient bâtis sur un ou deux étages et le plan d’implantation au sol était tracé autour d’une Sala de forme rectangulaire ou carrée, pour les habitations plus modestes. À côté et derrière la Sala, on construisait des chambres et des cabinets de travail. L’accès au Patio se faisait par un vestibule ou par la Sala, dans les maisons plus petites. Le plus souvent, une galerie ou une loggia aménagée en façade intérieure s’ouvrait sur un espace ombragé. Le plan des petites habitations de Saint-Domingue (Caraïbe) se faisait selon celui des maisons populaires andalouses de Séville ou de Cadix. Les patios, et surtout les galeries, étaient destinées aux rencontres familiales, ils étaient utilisés comme endroit pour travailler contrairement à La Nouvelle-Orléans,  où les patios étaient seuls réservés comme espace de travail.

En 1930, le quartier avec son cachet européen est redécouvert par des artistes et des intellectuels. Dans le même temps, le style espagnol est réinventé et adapté aux besoins et au mode de vie des habitants de la Nouvelle-Orléans . C’est à l’architecte Richard Koch que l’on doit la rénovation du Quartier français.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Sources Presse Universitaire de France/Images Bourse des Blogs/geschichteinchronologie/Notre-Blog.com/Framepool

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s