NOS ARTISTES ONT DU TALENT : Christian Julien

Christian Julien est Martiniquais

65974_1402799354360_310888_n

En 1985, il traverse les allées du Sermac à Fort-de-France. Aux ateliers de formation du Service Municipal d’Action Culturelle, l’aspirant comédien qui vit au Lorrain découvre sa vocation. Dans cet espace créé à l’initiative d’Aimé Césaire et dédié à la culture Christian Julien participe à de nombreuses réalisations dramatiques. Au fond du Parc Floral, sous le grand Carbet à la place Marti, les ovations du public l’ont convaincu qu’il a fait le bon choix.

Après deux années à s’entraîner à Fort-de-France, Christian arrive à Paris nous sommes en 1987.
Il s’inscrit à Acteur 2000 en 1989 et enchaîne avec la méthode de travail de Jerzy Grotowski où le comédien dépouillé des costumes et de ses accessoires privilégie son corps et sa relation avec le spectateur.
Pourtant tous ses trajets professionnels ne le comble pas totalement. Christian Julien envisage les études, il décide de parfaire ses premières connaissance dramatiques. Le martiniquais est étudiant à Paris VIII. Au printemps 1992, le jeune comédien reçoit son diplôme, il est désormais « gradé » d’une maîtrise de théâtre.

gggg

Sa vie professionnelle explose il est au théâtre mais aussi au cinéma.
En 1988 et 1989 il consacre du temps à deux courts métrage, avec le réalisateur Henri-Louis Poirier, il tourne respectivement : « L’île aux cinq sens et temps de pause. »
Yves Rénier l’appelle et il participe à la série « Commissaire Moulin ».
L’adaptation du parcours tragique de « Patrice Lumumba », Premier ministre de la République Démocratique du Congo, de septembre à juin 1960, est portée à l’écran par le scénariste haïtien, Raoul Peck.
Christian est au générique des « Soprano, Commissaire Cordier », « les Bleus », « Plus belle la Vie ».

L’année 2008 est féminine. Les sœurs martiniquaises, les écrivaines Fabienne et Véronique Kanor, lui proposent de jouer dans « C’est qui l’homme ?».

CJ

Sur les planches, Christian Julien excelle dans des rôles opposés les uns des autres.
De la Martinique avec « La Tragédie du Roi Christophe », mise en scène par le sénégalais Ousman Seck jusqu’en métropole, le comédien a occupé les plus grands théâtres parisiens.

Des trente productions auxquelles il a participé comme acteur, il est intéressant de marquer les cinq pièces jouées au Festival de Fort-de-France  :
Trois voyages aux îles de canne à Sucre (Ousmane Seck)
Le nuage amoureux (Mehmet Ulusoy)
Une saison au Congo (Mehmet Ulusoy)
L’auberge des trois passes (José Alpha)
Woyzeck (Dido Lykoudis)

nnnnn

A Paris, les castings se succèdent et de grands théâtres lui entrouvrent leur lourd rideau rouge :

Les répertoires sont divers : Il joue au Festival d’Avignon : « Chemins de Croix » (1992), « Le Second œuvre des Cannibales », « Le Balcon » (Jean Genêt), « La Noce chez les petits bourgeois » (dite en créole), « Monsieur de Pourceaugnac » (2008).
Toujours en 2008, Alain Foix (guadeloupéen) lui propose une rencontre entre le Chevalier d’Eon et le Chevalier de Saint George dans « Duels D’Ombres » au Festival d’Avignon.

Christian Julien croise Romane Bohringer, elle est également dans la production d’Irina Brook qui met en scène la Bonne âme de Sé-Tchouan (Bertold Bretch). Ce sera une tournée en France qui durera deux ans (2003-2004).

9409_1

A Paris : « Champs de mes premières mémoires » (1994), « L’invité », « Le Code Noir », « Tabataba », « Combat de Nègres et de chiens » (Bernard Marie-Koltes), » Le médecin malgré lui » (Molière) (2011).

Julius Amédée Laou (d’origine martiniquaise) lui offre un rôle dans plusieurs oeuvres : « Madame Huguette et les français de souche », « 150 ans de commémoration – piège à con » (1998)

Le prodige comédien est  envoyé au front, en 2012. C’est la seconde guerre mondiale. Il aide à comprendre le journal de Jean Moulin, résistant français, « Premier Combat ». La pièce est crée au Lucernaire à Paris.

En 2003, Greg Germain l’entraîne dans Monsieur Toussaint écrit par Edouard Glissant écrit en 1978 et édité aux Editions l’Acoma. La pièce de théâtre sera jouée au Château de Joux pendant l’année du bicentenaire de la mort de Toussaint Louverture (7 avril 1803)

Avec « La Reine Christine  » mise en scène par Catherine Monnot, l’acteur s’envole pour le Festival de Vilnius (Lituanie) en 1990.

Christian Julien est « Othello » le Maure de Venise, au Théâtre de Strasbourg. La tragédie de Shakespeare a comme metteur en scène Grégoire Calliès en 2001.

CJ é

12 juillet 2016, Issy les Moulineaux dans les Hauts de Seine.
Cette année, le martiniquais n’a pas de rendez-vous théâtral à Avignon. Il est en live dans un Festival itinérant « The One Month Festival ». Son carnet de représentation est programmé pour 2017 où il jouera en alternance d’avril à mai : le « Bizarre incident du chien pendant la nuit» de Philippe Adrien.

Facebook : Christian Julien – Agent : Pierre Noël  01 48 05 92 82

Dorothée Audibert-Champenois
Photos Christian Julien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s